La Fédération allemande de patinage de vitesse (DESG) a inclus Claudia Pechstein, pourtant suspendue deux ans pour dopage, dans la liste des athlètes sélectionnables pour les jeux Olympiques 2010 soumise vendredi au comité olympique allemand (DOSB), a indiqué le président de la DESG.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous partons du principe que le comité olympique peut statuer sur les cas individuels jusqu'au 29 janvier, date-limite fixée par le comité international olympique», a expliqué à l'agence allemande SID, Gerd Heinze.

Le comité olympique allemand doit dévoiler la liste définitive des athlètes retenus pour Vancouver vendredi après-midi, mais les dirigeants du patinage de vitesse allemand préfèrent se garder une marge de manoeuvre si la justice suisse devait donner raison à Pechstein.

La quintuple championne olympique s'est en effet pourvue devant le tribunal fédéral suisse, la plus haute autorité judiciaire suisse, pour contester sa suspension prononcée par la fédération internationale de patinage (ISU) en juillet sur la foi d'anomalies dans son passeport sanguin.

Pechstein, 37 ans, avait déjà obtenu de la justice helvétique de participer à la Coupe du monde de Salt Lake City en décembre, mais elle n'avait pas réussi les minima édictés par la DESG avec sa 13e place sur 3000 m, sa distance de prédilection.

La DESG l'a retenue parmi les patineuses pouvant participer à la poursuite par équipes, épreuve dont l'Allemagne est championne olympique en titre.

Pechstein a toujours protesté de son innocence, assurant que les variations «anormales» de certains de ses paramètres sanguins étaient naturelles.

Sa suspension a pourtant été confirmée fin novembre par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.