Directeur général de l'équipe américaine de hockey masculin, Brian Burke fustige tous ceux qui critiquent les Jeux olympiques de Vancouver et les accrocs relevés depuis les cérémonies d'ouverture.

Mis à jour le 21 févr. 2010
François Gagnon LA PRESSE

«Ces doléances sont de la bullshit. Il y aura toujours des braillards pour se plaindre de tout et de rien, et ces braillards devraient se taire. Les Jeux de Vancouver sont mes quatrièmes. Ce sont, et de loin, ceux qui sont les mieux organisés», a lancé avec son franc-parler habituel le grand responsable de Team USA. Ancien directeur général des Canucks de Vancouver - il occupe aujourd'hui la même fonction avec les Maple Leafs à Toronto -, Burke a encore une résidence dans la ville qui accueille les Jeux d'hiver.

Il assure que ses liens avec Vancouver n'ont rien à voir avec l'appui indéfectible qu'il accorde au COVAN.

«Tu ne peux pas organiser quelque chose d'aussi gros, qui implique autant de gens et autant de sites de compétitions sans qu'il y ait des petites choses qui clochent. Mais je ne peux comprendre que certaines personnes s'attardent simplement à ces détails. Ces Jeux sont très bien organisés. Très bien menés.»