Les responsables du bobsleigh entendent altérer le profil de certaines courbes passablement délicates, en espérant rendre la piste plus sécuritaire et propice à des belles courses.

Mis à jour le 22 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

Les équipes de bobsleigh à quatre de la Croatie et de la Lettonie ont subi un accident lors de l'entraînement de lundi et la Fédération Internationale de Bobsleigh et de Tobogganing (FIBT) a décidé de remettre à plus tard ce qu'il restait de la session d'entraînement.

La FIBT a rencontré les représentants de 11 pays prenant part à la compétition pendant plus de 40 minutes près du 13e virage, à l'endroit même où le Canadien Lyndon Rush a eu un accident en descente de bobsleigh à deux.

Les responsables comptent retirer un pouce ou plus de cette courbe et modifier quelques autres endroits. Les entraîneurs estiment que les changements apportés seront relativement mineurs et faciliteront la tâche aux athlètes.

Selon l'entraîneur américain Brian Shimer, cela restera assurément la piste la plus difficile au monde. A son avis, les modifications seront subtiles mais importantes, en permettant aux pilotes une marge d'erreur légèrement plus grande.

Il a affirmé que les problèmes commençaient à la courbe 11, une opinion que plusieurs partagent.

La façon dont la glace est formée rend la tâche difficile pour les pilotes s'ils ne sont pas parfaitement alignés.

Au total, 107 bobs se sont élancés du haut de la piste dimanche. Seulement trois se sont écrasés, mais plusieurs pilotes et entraîneurs sont d'avis que les équipes de bobsleigh à quatre, plus ardus à diriger, pourraient rencontrer de sérieux problèmes.