Une autre épreuve alpine a été reportée, mardi aux Jeux olympiques d'hiver, alors que ç'a été au tour du super-combiné masculin d'être rayé de l'horaire de la journée. Les amateurs de ski peuvent toutefois garder le moral puisqu'il y aura du beau temps à partir de mercredi à Whistler Creekside.

Mis à jour le 16 févr. 2010
Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

De fortes chutes de neige tombées durant la nuit, jumelées à la présence d'une piste trop molle dans la dernière section avant la ligne d'arrivée, ont incité les dirigeants de la Fédération internationale de ski (FIS) à annoncer le report du super-combiné très tôt en matinée, mardi. Les skieurs québécois Louis-Pierre Hélie, de Berthierville, et Ryan Semple, de Mont-Tremblant, devaient notamment y participer.

Cette compétition a été replacée à l'horaire du dimanche 21 janvier, à la place du slalom géant masculin, a indiqué Pete Bosinger, directeur des épreuves alpines au Comité organisateur des Jeux de Vancouver (COVAN). Le slalom géant a quant à lui été repoussé au mardi 23 février, une date qui était initialement libre de toute compétition.

Les autres épreuves auront lieu aux dates prévues par le calendrier qui a été révisé en début de semaine. C'est donc dire que la descente féminine aura lieu mercredi, le super-combiné féminin jeudi, le super-G masculin vendredi et le super-G féminin samedi.

Le report du super-combiné masculin à dimanche aura pour effet de repousser de deux jours le début des épreuves techniques. En reportant à mardi le slalom géant masculin, les organisateurs des épreuves alpines se gardent une porte de sortie en maintenant la journée de congé prévue lundi.

Une autre journée libre est par ailleurs prévue jeudi le 25. La case horaire du dimanche matin, le 28, pourrait aussi être utilisée en tout derniers recours.

L'arrivée des skieurs des épreuves techniques, d'abord prévue samedi, sera repoussée et ces athlètes resteront dans leurs lieux d'entraînement actuels un peu plus longtemps, a indiqué Bosinger. L'équipe canadienne technique est présentement à la station touristique de Nakiska, près de Calgary en Alberta.

La FIS a par ailleurs annulé de manière définitive la descente d'entraînement des femmes qui était également prévue à l'horaire mardi - un voeu pieux puisque les précipitations de mardi, qui se sont transformées en pluie pendant la matinée, étaient prévues depuis plusieurs jours.

Les femmes ont toutefois pu compléter le minimum requis d'une séance d'entraînement complète, lundi, ce qui permettra d'aller de l'avant avec la descente et le super-combiné féminins.

Dame Nature devrait collaborer cette fois puisqu'on prévoit l'arrivée du soleil dès mercredi, et que celui-ci sera présent au moins jusqu'à lundi prochain. On prévoyait une nuit sans précipitations avant la course de mercredi. Selon les prévisions météorologiques de la prochaine semaine, la température sera au-dessus du point de congélation durant le jour, mais sous zéro pendant la nuit - des conditions semblables à celles qui ont précédé la descente masculine de lundi.

Le super-combiné masculin est la troisième épreuve alpine à avoir été reportée jusqu'ici. La descente des hommes, initialement prévue samedi, a pu être complétée lundi. Le super-combiné des femmes, d'abord à l'horaire de dimanche, a été reporté à ce jeudi, une journée qui était initialement libre.

Plusieurs descentes d'entraînement ont par ailleurs été annulées, tant chez les hommes que chez les femmes, à cause du brouillard, de la pluie et du temps trop doux. C'est de peine et de misère qu'on a pu en compléter une chez les hommes, jeudi dernier, et chez les femmes, lundi.