Il y a d'abord eu une bataille entre deux coureurs après la sixième étape, puis ensuite Andy Schleck a été en furie contre Alberto Contador. Maintenant, deux cyclistes de la même équipe sont en conflit au Tour de France.

ASSOCIATED PRESS

Nicolas Roche, meneur de l'équipe AG2R La Mondiale, a insulté son coéquipier John Gadret sur son site internet. Il lui en veut puisque Gadret aurait refusé de lui passer une roue de son vélo alors que Roche venait de faire une crevaison.

«Si on retrouve John Gadret mort dans son lit de chambre d'hôtel demain matin, je serai probablement le principal suspect», a déclaré Roche.

L'Irlandais Roche, fils du champion du Tour de 1987 Stephen Roche, occupait le 14e rang du classement général avant sa crevaison lors de l'étape de lundi. Il a demandé à son coéquipier français de lui donner sa roue, mais Gadret a refusé, avant de poursuivre la course.

Roche a dû attendre l'arrivée d'une voiture de secours et a perdu du temps précieux, chutant de trois places au classement.

«J'ai eu de la difficulté à me retenir de ne pas lui faire passer la tête à travers la fenêtre dans l'autobus de l'équipe», a ajouté Roche.

L'entraîneur de l'équipe, Vincent Lavenu, a affirmé à Cycling Weekly qu'il a tenu une rencontre afin de diminuer les tensions.

«J'ai rassemblé l'équipe hier soir et nous avons parlé de l'incident, a indiqué Lavenu. On fait face à de grosses embûches au Tour de France, mais l'incident d'hier n'en était qu'une petite.»

Roche semblait plus conciliant plus tard dans la soirée, mais affirme que sa relation avec son coéquipier est toujours fragilisée.

«Je n'irais pas prendre un verre avec lui», a-t-il résumé.