L’Agence antidopage de Russie prévoit de reprendre les tests au courant du mois de mai.

Associated Press

Le chef de la direction, Youri Ganus, a déclaré que la reprise des tests antidopage s’effectuerait à compter du 10 mai avec une approche « équilibrée, sélective et ciblée » alors que l’agence tentera de rattraper le temps perdu en raison de cet arrêt prolongé.

L’Agence russe a suspendu les tests antidopage à la fin de mars, quand le président, Vladimir Poutine, a demandé à tous ceux ne travaillant pas dans les services essentiels de demeurer à leur domicile.

Ganus assure que pendant cet arrêt, « tout le travail d’une agence nationale antidopage a été effectué, sauf les tests ».

Pratiquement tout le domaine de l’antidopage a été paralysé pendant la pandémie de COVID-19, soulevant la crainte que certains athlètes puissent en tirer profit en trichant.

L’Agence antidopage de Russie a fourni à ses employés des lingettes désinfectantes et des masques avant l’arrêt de travail, en plus d’offrir aux athlètes devant être testés de porter un masque pendant la procédure.