(Singapour) Le nageur Joseph Schooling, champion olympique à Rio en battant la légende Michael Phelps sur 100 m papillon, a demandé un nouveau report de son service militaire, obligatoire à Singapour, afin de pouvoir préparer les Jeux olympiques de Tokyo, reportés en 2021, a annoncé le ministère de la Défense mercredi.

Agence France-Presse

Schooling et un autre nageur national, Quah Zheng Wen, ont demandé à surseoir à leurs obligations militaires, a précisé le ministère de la Défense qui va « examiner les détails de leurs programmes d’entraînements et de leurs étapes » avant de prendre une décision.

A Singapour, tout homme en capacité de l’accomplir doit effectuer à partir de l’âge de 18 ans deux années de service obligatoire, dans l’armée, la police ou les services d’urgence.

Schooling, premier Singapourien sacré champion olympique et qui aura 25 ans le mois prochain, s’est déjà vu accorder deux reports de son service.

Le premier en 2014 pour lui permettre de s’entraîner en vue des Jeux de Rio où le nageur avait créé une énorme sensation en battant son idole Michael Phelps pour conquérir l’or olympique sur 100 m papillon.  

PHOTO D’ARCHIVES STEFAN WERMUTH, REUTERS

Joseph Shooling avait créé une énorme sensation à Rio en battant son idole Michael Phelps pour conquérir l’or olympique sur 100 m papillon.  

Le second afin de pouvoir se préparer pour les JO-2020. Mais ceux-ci, initialement prévus cet été à Tokyo, ont été décalés d’un an à cause de la crise sanitaire mondiale engendrée par la pandémie de coronavirus.

Schooling a déçu depuis Rio

Depuis son exploit de Rio, Schooling a été médaillé de bronze sur 100 m papillon aux Mondiaux de Budapest en 2017, et a réussi le doublé 50-100 m papillon aux Jeux Asiatiques en 2018 à Jakarta.  

Mais ses performances ont été très décevantes l’année dernière, où il n’a pas passé les séries sur 50 m et 100 m papillon aux Mondiaux de Gwangju en Corée et n’a rapporté qu’une médaille d’or individuelle des Jeux du Sud-est asiatique aux Philippines, sur 50 m papillon.

En 2018, le ministère de la Défense, prétendant qu’il ne remplissait pas les critères, avait refusé d’accorder une dérogation à son service militaire au footballeur Ben Davis, qui l’avait sollicitée pour pouvoir aller jouer avec le club anglais de Premier League de Fulham.

Le joueur est tout de même parti à Fulham et risque la prison s’il retourne à Singapour.