(Paris) La Fédération internationale de natation (FINA) va « consulter » l’ensemble de ses partenaires pour « étudier une révision des dates » de ses prochains Championnats du monde, initialement prévus à l’été 2021, mais qui se heurtent désormais aux nouvelles dates des JO-2020 reportés, a-t-elle indiqué lundi.

Agence France-Presse

Les organisateurs de Tokyo-2020 ont annoncé lundi que les JO-2020 reportés en raison de la pandémie de coronavirus auront lieu du 23 juillet au 8 août 2021. Or, les Mondiaux-2021 de natation étaient jusque-là programmés du 16 juillet au 1er août, au Japon comme les JO, mais à Fukuoka, sur l’île de Kyushu, au sud de l’archipel.

« La Fina salue l’annonce des nouvelles dates des Jeux de Tokyo et la clarté qu’elles apportent », écrit l’organisation dans un communiqué, dans lequel son président Julio Maglione souligne la « rapidité » et le « professionnalisme » de Tokyo-2020 et du Comité international olympique (CIO) dans cette décision.

« Avoir déjà connaissance de ces dates est d’une grande aide pour les fédérations et les athlètes », poursuit-il.

« La Fina va désormais se concerter avec les organisateurs des Championnats du monde de natation 2021 à Fukuoka (Japon) pour étudier une révision des dates prévues pour ces championnats. La Fina va également consulter les parties prenantes, athlètes, entraîneurs, fédérations nationales, télédiffuseurs et commanditaires, pour déterminer la solution la plus appropriée », explique-t-elle, sans préciser de délai.

Dès l’annonce du report des JO-2020 il y a une semaine, la Fina s’était montrée arrangeante en indiquant se pencher sur « la flexibilité des dates » de ses Mondiaux-2021.