(Milan) L’athlète italien Donato Sabia, double finaliste olympique sur 800 mètres en 1984 et 1988, est mort à l’âge de 56 ans, victime de la COVID-19, a annoncé la Fédération italienne d’athlétisme (Fidal) mercredi.

Agence France-Presse

Sabia, placé depuis plusieurs jours en unité de soins intensifs à l’hopital de Potenza dans la région de Basilicate au cœur de l’Italie du sud, est décédé quelques jours après son père, également infecté par le virus, précise la Fidal.

« Une tragédie s’ajoute à une tragédie, Donato était une personne qu’on ne pouvait s’empêcher d’aimer », a déclaré Alfio Giomi, le président de la Fidal.

Le CONI a précisé qu’il est le premier athlète olympique d’Italie à être fauché par la COVID-19.

Champion d’Europe en salle du 800 m en 1984 à Göteborg en Suède, Donato Sabia avait terminé l’été suivant 5e de la finale des Jeux olympiques à Los Angeles.

Quatre ans plus tard aux Jeux de Séoul, il était encore parvenu jusqu’en finale du double tour de piste, dont il avait pris cette fois la 7e place.

Avec plus de 17 000 morts, l’Italie est le pays le plus endeuillé par l’épidémie.