(Tokyo) Le président du comité organisateur des Jeux olympiques de Tokyo a indiqué mercredi qu’il a reçu les excuses d’un membre du comité exécutif qui a déclaré que l’événement devrait être repoussé d’un an ou deux à cause du coronavirus.

Associated Press

Yoshiro Mori a rapidement convié les médias à une conférence de presse au quartier général de l’organisation pour mettre un terme à ces rumeurs.

« Nous ne prévoyons pas modifier nos plans », a martelé Mori, en japonais.

Il a fait référence aux commentaires de Haruyuki Takahashi, rapportés par le Wall Street Journal.

« J’ai discuté avec M. Takahashi et il s’est excusé, a assuré Mori. Il ne pensait pas ce qu’il a dit. »

Mori a ajouté que Takahashi parlait en son nom uniquement. Il n’est pas impliqué dans la gestion quotidienne des opérations du comité organisateur, qui est dirigé par Mori et le président et directeur des opérations Toshiro Muto.

Les JO de Tokyo sont menacés par la propagation du coronavirus. Les organisateurs et le Comité international olympique ont répété à maintes reprises que la cérémonie d’ouverture des JO se déroulera comme prévu le 24 juillet, et que celle des Jeux paralympiques aura lieu le 25 août.

Toute autre option, plutôt que de respecter le plan initial — si la COVID-19 le permet —, provoquerait bien des maux de tête.