Le Canada a remporté les deux premiers simples du barrage de Fed Cup contre l'Argentine, samedi au Stade Uniprix, prenant ainsi une solide option sur l'accession au Groupe mondial II.

Michel Marois LA PRESSE

Aleksandra Wozniak a d'abord défait la jeune Paula Ormaechea, 6-4, 6-2. la meilleure canadienne, qui est 46e au classement mondial, s'est un peu compliquée la vie en première manche contre la 417e mondiale, mais elle a retrouvé son rythme dans la seconde. Ormaechea, 17 ans, n'a pu soutenir le rythme des échanges et a fini par céder devant la force de sa rivale.

Pour Wozniak, il s'agissait d'une 33e victoire en Fed Cup, un record canadien. «J'ai essayé de garder ma concentration et cela s'est bien passé dans l'ensemble. Nous avions un bon plan de match et le nouveau capitaine Sylvain Bruneau, que je connais depuis longtemps, n'a pas cessé de me répéter les points importants.

«La foule était incroyable, a poursuivi Wozniak. C'est vraiment un plaisir de jouer ici. J'ai déjà hâte à la Coupe Rogers cet été.»

Seul point négatif, Wozniak a été un peu embêtée pour une irritation à l'épaule droite, la même où elle a subi une déchirure il y a un peu plus d'un an.

«Je me suis beaucoup entraînée en arrivant à Montréal le week-end dernier, pour m'habituer à la surface, et j'ai ressenti un peu de douleur plus tôt cette semaine. Mais ça n'a rien à voir avec la déchirure et ça n'a pas fait mal aujourd'hui.»

Dans le second simple, Valérie Tétreault (118e) a battu Jorgelina Cravero (298e), la meilleure Argentine, 6-4, 6-2. Après une première manche assez disputée, Tétreault s'est imposée avec autorité dans la seconde pour remporter son premier match en carrière en Fed Cup. «Je n'avais jamais connu une telle expérience dans ma carrière, a reconnu Tétreault . Avec la foule, l'ambiance était extraordinaire et je suis vraiment heureuse d'avoir apporté ce point au Canada.

«J'étais un peu nerveuse au début, mais j'ai vite trouvé mes repères. Le match s'est déroulé comme je l'avais espéré, je lui ai mis beaucoup de pression et elle n'a pas trouvé les solutions.»

Dimanche, une seule victoire suffira au Canada pour remporter le barrage. Wozniak sera d'abord opposée à Cravero, tandis que Tétreault affrontera Ormaechea. En cas d'égalité, un double décisif opposera les Canadiennes Sharon Fichman et Marie-Ève Pelletier aux Argentines Aranza Salut et Victoria Bosio. Les deux capitaines pourraient toutefois effectuer des changements.

«Tout s'est bien passé aujourd'hui, a estimé Bruneau. Nous ne ferons que des petits ajustements demain, surtout au service. Les Argentines se sont bien débrouillées sur la surface rapide et il faudra encore exceller.»

Une foule de près de 1500 spectateurs a assisté à la première journée de la compétition et il reste encore d'excellents billets pour les matchs de dimanche.