Le Français Jo-Wilfried Tsonga a continué sa route à l'Open d'Australie, pour atteindre les huitièmes de finale avec un succès 6-4, 3-6, 6-1, 7-5 sur l'Allemand Tommy Haas, samedi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est la troisième fois de suite que Tsonga, N.10 mondial, arrive en huitièmes de finale à Melbourne où il rencontrera lundi l'Espagnol Nicolas Almagro, 25e mondial. Jusque-là, il est toujours allé plus loin, en finale en 2008 et en quarts de finale l'année dernière.

Il s'est imposé au terme d'un match décousu dans lequel il a été tour à tour excellent et préoccupant. Intouchable dans le premier et le troisième set, il a failli être embarqué dans le premier cinquième set de sa carrière lorsqu'il a été mené 5-2 dans la quatrième manche.

Sa réaction a alors été éblouissante. Servant à nouveau le plomb (20 aces), il a également sorti l'artillerie lourde du fond du court pour ravir à deux reprises l'engagement de son adversaire, 17e mondial.

Hurlant sa rage de vaincre, Tsonga a d'un coup volé sur le court pour remporter les cinq derniers jeux du match face à un Haas éberlué et offrir au public sa traditionnelle danse des pouces.

«C'était dur car Tommy est un très bon joueur, très offensif. Il prend la balle tôt, j'ai essayé de faire ce que j'ai pu, c'est comme ça que j'ai gagné», a commenté le Français à la sortie de son match.

Ancien N.2 mondial, Haas était effectivement un adversaire dangereux dans un tournoi où l'Allemand a déjà atteint à trois reprises les demi-finales. Il avait également battu Tsonga lors de leur seule précédente rencontre officielle, sur gazon à Halle en 2009.

Mais Tsonga, qui s'était déjà imposé Haas en exhibition il y a une semaine à Kooyong, a réussi un finish détonnant pour prendre rendez-vous avec Almagro, contre qui «il donnera tout».