Rafael Nadal a mis du temps à se mettre en route avant d'atteindre finalement facilement le deuxième tour de l'Open d'Australie par une victoire en trois sets sur l'Australien Peter Luczak lundi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le N.2 mondial et tenant du titre a connu une entame difficile puisque le héros local, 70e mondial, a servi pour le gain de la première manche à 5-3.

Mais l'Espagnol s'est ensuite fâché, ne laissant aucun point à son adversaire au tie-break du premier set et seulement cinq jeux dans les deux dernières manches pour s'imposer 7-6, 6-1, 6-4

Cette mise en action à retardement n'a rien d'inquiétante dans la mesure ou le Majorquin est un habitué de tels départs. Il a commencé sept des onze derniers tournois du Grand Chelem en remportant le premier set 7-5 ou 7-6, avec le succès qu'on connaît (six titres majeurs dans sa carrière).