Source ID:; App Source:

Nadal ouvre la page terre battue sans réaliser le triplé

Rafael Nadal... (Photo: Reuters)

Agrandir

Rafael Nadal

Photo: Reuters

la liste:1523:liste;la boite:18019:box

Blogue

Agence France-Presse
Miami

L'Espagnol Rafael Nadal, éliminé en quart de finale du tournoi de Miami par Juan Martin Del Potro, va ouvrir sa saison de terre battue sans avoir pu réussir le dur triplé Open d'Australie-Indian Wells-Miami mais fort d'un début 2009 de grande qualité.

L'enfant de Majorque ne deviendra pas, cette année en tout cas, le quatrième depuis 20 ans à remporter d'affilée les trois gros rendez-vous du début de saison, après Pete Sampras (1994), Andre Agassi (2001) et Roger Federer (2006).

A la suite de son succès épique à Melbourne face à Federer, son tout premier tournoi Grand Chelem sur dur, et de sa victoire facile dans le vent du désert californien sur le Britannique Andy Murray, Nadal arrivait en Floride, où il était déjà tombé deux fois en finale (2005, 2008), comme favori évident.

Son édition 2009 ne restera toutefois pas comme un grand souvenir: «Je n'ai pas bien joué dans ce tournoi. Peut-être un peu pendant le premier match contre (Teimuraz) Gabashvili, mais en fait non, j'ai mal joué tout le temps. Cette fois, je ne me suis pas bien adapté au tournoi.»

«Il y a toujours une raison pour laquelle tu ne joues pas à ton niveau dans un tournoi, mais je la garde pour moi, c'est personnel, ajoute-t-il. Je reste calme, satisfait de ce que j'ai fait depuis le début de saison.»

L'Espagnol revient maintenant sur terre. Sa surface préférée ? «Non, rétorque-t-il. La surface sur laquelle j'ai eu le plus de succès».

Le Majorquin compte se reposer trois jours et être à l'entraînement sur terre, dans son île, dès lundi.

«Je suis vraiment content de retrouver la terre battue et d'essayer de faire une nouvelle bonne saison sur cette surface, a-t-il dit. Je vais oublier le dur pour penser à la terre car je veux être prêt mentalement et physiquement pour bien jouer à Monte Carlo, Barcelone, Rome et peut-être à Madrid (avant de convoiter un 5e Roland-Garros consécutif, ndlr)».

L'Espagnol a maintenant fort à faire pour défendre l'énorme quantité de points qu'il avait amassé entre avril et juillet 2008 en remportant huit tournois sur neuf disputés, dont deux Grands Chelems (Roland-Garros, Wimbledon) et quatre sur terre battue.

Prochain défi pour Nadal: garder son titre à Monte Carlo afin de s'octroyer son 14e tournoi 1000, les plus prestigieux après les Grands Chelems, et ainsi rejoindre à 22 ans un certain Roger Federer, son aîné de cinq ans.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer