La Canadienne Bianca Andreescu s’est inclinée à sa première finale en deux ans sur le circuit de la WTA, dimanche, tandis que sa compatriote Gabriela Dabrowski a remporté un 16e titre en carrière en double.

Andreescu a rendu les armes devant la deuxième tête de série Liudmila Samsonova en finale du tournoi sur gazon de Bois-le-Duc, aux Pays-Bas. Samsonova s’est imposée 4-6, 6-3, 7-5 au bout d’un duel qui a duré 2 heures 34 minutes.

« C’est fâchant, mais je sais que le meilleur est à venir pour moi », a dit Andreescu.

Il s’agit pour Samsonova d’un cinquième titre en carrière en simple. Et elle a d’abord dû compléter son match de demi-finale face à Ekaterina Alexandrova plus tôt dans la journée.

Les deux joueuses avaient gagné une manche quand leur duel avait été interrompu par la pluie samedi. Samsonova a vite gagné le troisième set, dimanche, pour s’imposer 6-3, 6-7 (1), 6-1.

Pour sa part, Andreescu participait à une première finale depuis le tournoi sur gazon de Bad Homburg en 2022. Elle visait un premier titre depuis son triomphe aux Internationaux des États-Unis en 2019.

Andreescu, qui célébrait son 24e anniversaire de naissance dimanche, a commencé la semaine au 228e rang mondial. Elle participait à un deuxième tournoi après une absence de 10 mois en raison d’une blessure au dos.

Pour moi, c’est certainement un pas dans la bonne direction. J’ai surmonté beaucoup d’obstacles, surtout dans les 10 derniers mois.

Bianca Andreescu

Face à Samsonova, elle a été particulièrement vulnérable sur sa deuxième balle de service. Andreescu a remporté seulement 37,5 % des points disputés sur sa deuxième balle. Elle a été victime de cinq bris de service au cours de la rencontre.

Samsonova a été un peu plus efficace, même si Andreescu a réussi à briser son service à quatre reprises. Elle a notamment gagné 56,5 % des points disputés sur sa deuxième balle, ce qui l’a aidée puisqu’elle a placé seulement 54,9 % de ses premières balles en jeu.

Du côté du tournoi sur gazon de Nottingham, Dabrowski et sa partenaire de jeu néo-zélandaise Erin Routliffe ont remporté le titre en double féminin.

Elles ont défait la Britannique Harriet Dart et la Française Diane Parry 5-7, 6-3 et 11-9 au super bris d’égalité.

Il s’agit pour Dabrowski d’un troisième en compagnie de Routliffe. Elles étaient les favorites du tournoi.