(Cincinnati) Après l’élimination de son compatriote Denis Shapovalov en huitièmes de finale, Félix Auger-Aliassime semblait lui aussi être en voie de baisser pavillon à l’Omnium Western & Southern, jeudi.

Mis à jour le 18 août
La Presse Canadienne

Le Québécois a sauvé deux balles de match et est revenu de l’arrière pour défaire l’Italien Jannik Sinner, 10e tête de série, 2-6, 7-6 (1), 6-1.

En retard 4-2 lors de la deuxième manche, Auger-Aliassime a brisé Sinner et a ramené la rencontre à service égal.

Alors au service et pouvant forcer la tenue d’un bris d’égalité en deuxième manche, Auger-Aliassime a comblé un déficit de 40-15 pour remporter le jeu. Il s’est facilement imposé au jeu décisif et a ensuite eu le vent dans les voiles pour l’ultime manche.

Auger-Aliassime, septième tête de série, s’est imposé en deux heures 26 minutes.

C’était le deuxième duel entre les deux joueurs et le Canadien s’est imposé à chacune des occasions. Auger-Aliassime a dominé 14-4 au chapitre des as.

Pour une deuxième année consécutive, Auger-Aliassime, neuvième raquette mondiale, atteint les quarts de finale du tournoi de mise au point pour les Internationaux des États-Unis.

En quarts de finale, Auger-Aliassime croisera le fer avec la 125e raquette mondiale, Borna Coric. Le Croate, tombeur de la deuxième tête de série, Rafael Nadal, a disposé d’un autre Espagnol, Roberto Bautista-Agut, 6-2, 6-3, pour obtenir son billet pour le tour suivant.

De son côté, Shapovalov a été brisé deux fois au 11e jeu, s’inclinant 7-5 et 7-5 devant le favori du tournoi, Daniil Medvedev.

PHOTO SUSAN MULLANE, USA TODAY SPORTS

Daniil Medvedev

Numéro 1 mondial, le Russe a défait le Canadien en une heure et 47 minutes, en ronde des 16.

Shapovalov a résisté à quatre balles de bris au neuvième jeu de la deuxième manche, prenant les devants 5-4.

Medvedev a toutefois gardé son service, puis il a remporté un 11e jeu où Shapovalov a commis une erreur au filet et une double faute.

Medvedev a scellé la victoire en blanchissant son rival lors du dernier jeu.

En première manche, après un bris signé au 11e jeu, Medvedev a obtenu une balle de set grâce à un as, puis il l’a convertie dès l’échange suivant.

Medvedev a remporté ses trois derniers matchs contre le Canadien.

Shapovalov avait gagné leurs deux premiers affrontements.

En fin de soirée, en double, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Mexicaine Giulana Olmos ont plié l’échine devant Elise Mertens et Veronika Kudermetova 6-2, 1-6, 10-3.

Avec l’Agence France-Presse