(Paris) Et de 30 pour Iga Świątek. La favorite sur l’ocre parisien a malmené l’Américaine Alison Riske (6-0 et 6-2) pour accéder au troisième tour des Internationaux de France, jeudi.

Mis à jour le 26 mai
La Presse Canadienne

Il s’agit de la plus longue séquence de victoires chez les femmes depuis celle de 34 de l’Américaine Serena Williams en 2013. La Polonaise de 20 ans n’a pas subi la défaite en plus de trois mois.

Championne de Roland-Garros en 2020, la favorite a dominé la 43raquette de la WTA 23-6 au chapitre des coups gagnants.

De son côté, Aryna Sabalenka, septième tête de série, n’a eu besoin que de 62 minutes pour vaincre Madison Brengle (6-1 et 6-3). Elle a atteint le troisième tour pour la troisième année de suite.

Parmi les joueuses du top 10 toujours en lice, il ne reste que Sabalenka, Świątek et Paula Badosa, troisième tête d’affiche.

Finaliste à Melbourne cette année, Danielle Collins, neuvième tête de série, a subi la défaite (6-4 et 6-3) devant Shelby Rogers.

La Tchèque Karolína Plíšková a été surprise par une invitée française qui participe à son premier tournoi majeur en carrière. Léolia Jeanjean, 227e au monde, a renversé la huitième tête de série (6-2 et 6-2) à l’occasion d’une journée fraîche et nuageuse à la porte d’Auteuil.

Photo ANNE-CHRISTINE POUJOULAT, Agence France-Presse

Karolína Plíšková

Collins, Plíšková, Barbora Krejčíková (n2), María Sákkari (n4), Anett Kontaveit (n5), Ons Jabeur (n6) et Garbiñe Muguruza (n10) ont déjà plié bagage.

Paula Badosa a surmonté un bris au début du troisième set contre la 68raquette mondiale, Kaja Juvan, pour l’emporter (7-5, 3-6 et 6-2).

La meilleure performance de Badosa en Grand Chelem a été de se rendre en quarts de finale aux Internationaux de France, l’an dernier. Elle affrontera au prochain tour Veronika Kudermetova.

L’Américaine Jessica Pegula, n11, a atteint le troisième tour en prenant la mesure d’Anhelina Kalinina (6-1, 5-7 et 6-4).

Sa compatriote, Madison Keys, a poursuivi sa route au troisième tour en disposant de la favorite locale, Caroline Garcia (6-4 et 7-6).

Fernandez et Dabrowski avancent

En double, la Québécoise Leylah Annie Fernandez et la Belge Kirsten Flipkens ont pris la mesure des Australiennes Olivia Gadecki et Charlotte Kempenaers-Pocz (6-2 et 6-1), au premier tour.

PHOTO DYLAN MARTINEZ, REUTERS

Leylah Annie Fernandez

L’Ontarienne Gabriela Dabrowski et la Mexicaine Giuliana Olmos, troisièmes têtes de série, ont défait la Russe Anna Blinkova et la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (6-2 et 6-3).

En double mixte, Dabrowski et l’Australien John Peers ont vaincu les Français Harmony Tan et Jonathan Eysseric (6-0 et 6-4), au premier tour.

Medvedev accède au troisième tour

Du côté masculin, le Russe Daniil Medvedev a disposé du Serbe Laslo Djere (6-3, 6-4 et 6-3) au deuxième tour.

PHOTO JEAN-FRANÇOIS BADIAS, ASSOCIATED PRESS

Daniil Medvedev

Medvedev, deuxième tête de série, a offert une performance correcte, sans plus, avant de gagner en 2 heures et 35 minutes.

Le champion en titre des Internationaux des États-Unis affrontera au troisième tour le Serbe Miomir Kecmanović, 28tête de série et tombeur du Kazakh Alexander Bublik (4-6, 7-5, 6-2 et 6-1).

Huitième tête de série, Casper Ruud a imité Medvedev et atteint le troisième tour pour la troisième année d’affilée à Paris. Le Norvégien de 23 ans a battu le Finlandais Emil Ruusuvuori (6-3, 6-4 et 6-2).

Ruud a gagné l’Omnium de Genève la semaine dernière, savourant du même coup son septième titre en carrière sur la terre battue.

Finaliste du tournoi en 2021 et quatrième tête de série, Stéfanos Tsitsipás a eu raison du Tchèque Zdenek Kolar (6-3, 7-6, 6-7 et 7-6).

Le Polonais Hubert Hurkacz, 12tête de série, a quant à lui évincé l’Italien Marco Cecchinato (6-1, 6-4, 6-2).