(Rome) Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime et Bianca Andreescu ont accédé aux quarts de finale de l’Omnium de tennis d’Italie, jeudi.

Mis à jour le 12 mai
La Presse Canadienne

Shapovaolov a éliminé Rafael Nadal en huitièmes de finale à Rome 1-6, 7-5, 6-2.

Auger-Aliassime, la huitième tête de série du tournoi, a évincé l’Américain Marcos Giron 6-3, 6-2 au bout d’une heure et 28 minutes de jeu sur la terre battue romaine, tandis que sa compatriote Andreescu a pris la mesure de la Croate Petra Martic 6-4, 6-4.

Le Québécois présente maintenant une fiche de 2-0 en carrière contre Giron, le 60e joueur mondial, après l’avoir défait en quarts de finale du tournoi sur gazon de Halle l’an dernier. Quant à Andreescu, la championne des Internationaux des États-Unis en 2019, il s’agissait de son premier duel en carrière contre Martic, 47e raquette mondiale.

Auger-Aliassime s’est révélé particulièrement efficace au service, comme en témoignent ses 11 as. Il a également remporté 84 % de ses points avec sa première balle de service, et 54 % avec sa deuxième. De plus, le tennisman âgé de 21 ans a converti quatre de ses huit balles de bris, et il n’a été brisé qu’une seule fois en trois tentatives de la part de Giron.

PHOTO GUGLIELMO MANGIAPANE, REUTERS

Félix Auger-Aliassime

Auger-Aliassime affrontera en quarts de finale le no 1 mondial, le Serbe Novak Djokovic, qui a sèchement disposé du Suisse Stanislas Wawrinka 6-2, 6-2. Ce sera le premier duel en carrière entre Djokovic et Auger-Aliassime.

Pour sa part, Andreescu a éliminé Martic au bout d’un duel d’une heure et 43 minutes. Elle a notamment réussi quatre as, contre trois pour son adversaire, et a commis deux fois moins de doubles fautes qu’elle, avec trois. L’Ontarienne a éprouvé de la difficulté à obtenir le point avec sa première balle de service, étant limité à un taux de réussite de seulement 67,8 %, contre 80,8 % pour la Croate.

En revanche, elle a été plus opportuniste que Martic avec trois bris en quatre occasions, alors que sa rivale a laissé filer six de ses sept occasions de la briser.

La Canadienne aura fort à faire en quarts de finale, alors qu’elle aura rendez-vous avec la favorite du tournoi, la Polonaise Iga Swiatek. Celle-ci a signé plus tôt en matinée sa 25e victoire d’affilée, en disposant de l’ex-no 1 mondiale Victoria Azarenka 6-4, 6-1.