(Rome) Le Canadien Denis Shapovalov a trimé dur sur la terre battue romaine avant de venir à bout du favori local, Lorenzo Sonego, en trois manches de 7-6 (5), 3-6 et 6-3 au premier tour de l’Omnium de tennis d’Italie, lundi matin.

Mis à jour le 9 mai
La Presse Canadienne

Shapovalov, la 13e tête de série du tournoi, a mis trois heures et 10 minutes pour évincer son adversaire au Foro Italico. Il s’agissait du premier match entre les deux tennismen en carrière sur le circuit de l’ATP.

Sonego a donné du fil à retordre à Shapovalov, particulièrement en deuxième manche. Le représentant de l’unifolié semblait lui-même un peu excédé par le manque de constance dans son jeu.

Shapovalov a notamment commis sept doubles fautes en cours de route, et il n’a converti que trois de ses 13 balles de bris contre Sonego, 28e raquette mondiale. De plus, il n’a mis que 50 % de ses premières balles de service en jeu, contre 67 % pour l’Italien, et a concédé le bris trois fois en sept occasions.

Vers la fin de la deuxième manche, Shapovalov a été puni pour conduite antisportive après avoir sauté au-dessus du filet pour montrer une marque de balle sur la terre battue du côté de son adversaire – ce qui est interdit.

L’arbitre a déterminé que le service du Canadien était à l’extérieur, entraînant une double faute et offrant une balle de bris à Sonego. Puis, avec la pénalité qu’on lui a imposée, Shapovalov a perdu le jeu et tiré de l’arrière 5-3.

« Beaucoup de choses se sont produites dans le feu de l’action. Je dois mieux me comporter, a évoqué Shapovalov. C’était une erreur. Je connais maintenant le règlement. Je ne sauterai plus au-dessus du filet. »

Même après avoir franchi le filet, l’Ontarien a continué d’argumenter.

La 13e tête de série a ensuite demandé l’intervention de l’arbitre de son côté du filet et signalé qu’un spectateur l’enguirlandait.

« Je ne vais pas l’expulser, car je ne l’ai pas vu faire, a répondu l’arbitre. Je t’ai vu lui parler, et tu as jeté un peu d’huile sur le feu. Je comprends ta frustration. »

Après la partie, Shapovalov s’est excusé auprès de l’arbitre.

L’Ontarien avait atteint le carré d’as à Rome il y a deux ans, tandis que Sonego s’est retrouvé en demi-finales l’an dernier.

Malgré son accès de colère contre les spectateurs, Shapovalov a déclaré qu’il apprécie jouer à Rome.

« Les spectateurs m’aiment bien et j’aime bien les spectateurs, a-t-il évoqué. Même après la rencontre, ils étaient nombreux à m’attendre, pour prendre des photos et faire des choses comme celles-là.

« J’ai très hâte à mon prochain match – qui ne sera pas contre un Italien », a conclu le principal intéressé.

L’Ontarien affrontera au deuxième tour le Géorgien Nikoloz Basilashvili, tombeur du Britannique Daniel Evans 7-6 (2), 6-2.

Huitième tête de série du tournoi, le Québécois Félix Auger-Aliassime a bénéficié d’un laissez-passer au premier tour.

Mardi, Auger-Aliassime a rendez-vous avec Alejandro Davidovich Fokina.

Stanislas Wawrinka a signé sa première victoire en près d’un an et demi en venant de l’arrière pour surprendre l’Américain Reilly Opelka 3-6, 7-5, 6-2. Wawrinka a subi deux interventions chirurgicales à un pied en 2021.

Botic van de Zandschulp, finaliste récemment à Munich, a évincé l’Américain Sebastian Korda 6-4, 6-1.

Parmi les autres gagnants du jour se trouvent Karan Khachanov et Jenson Brooksby.

Fernandez se donne des sueurs froides

Chez les dames, la Québécoise Leylah Annie Fernandez a surmonté un lent début de match avant d’évincer la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, 14e tête de série du tournoi, en trois manches de 1-6, 6-2 et 6-2 au premier tour.

La Lavalloise de 19 ans a mis une heure et 51 minutes pour venir à bout de la Russe. La 18e raquette au monde, finaliste aux Internationaux des États-Unis, l’automne dernier, affrontera au prochain tour la Russe Daria Kasatkina, tombeuse de la Slovène Tamara Zidansek 6-4, 6-3.

L’Ontarienne Bianca Andreescu affrontera mardi la championne en titre des Internationaux des États-Unis, la Britannique Emma Raducanu.

Championne de l’Omnium d’Italie en 2020, Simona Halep a battu Alizé Cornet, 6-4, 6-4, tandis que Victoria Azarenka a défait Viktorija Golubic 6-3, 6-0.

Coco Gauff a écarté Angelique Kerber 6-1, 6-4. Il s’agissait d’une sixième défaite de suite pour l’Allemande de 34 ans, jadis numéro 1 à la WTA.