(Marseille) Le Québécois Félix Auger-Aliassime aura la chance de gagner un deuxième tournoi en autant de semaines, dimanche, lorsqu’il participera à la finale du tournoi ATP 250 de Marseille.

Mis à jour le 19 février
La Presse Canadienne

Auger-Aliassime a dû trimer dur, mais il a finalement défait le Russe Roman Safiullin, issu des qualifications, en deux manches de 7-6 (4) et 7-6 (5) lors des demi-finales, samedi.

Le Montréalais de 21 ans a eu besoin de 2 h 27 pour venir à bout de Safiullin, qui avait éliminé le Grec Stefanos Tsitsipas, favori du tournoi, en quarts de finale.

Auger-Aliassime a réussi 15 as et au sauvé six des huit balles de bris au cours du duel. Il a aussi brisé le service de Safiullin deux fois, en plus de gagner 79 % de ses points sur le premier service.

Troisième tête de série du tournoi, Auger-Aliassime affrontera le Russe Andrey Rublev, deuxième tête de série, en finale, dimanche.

Les deux joueurs ont croisé le fer la semaine dernière lors des demi-finales du tournoi de Rotterdam. Le Québécois l’a emporté en trois manches de 6-7 (5), 6-4 et 6-2, avant de vaincre Tsitsipas en finale pour décrocher son premier titre en simple sur le circuit de l’ATP.

Auger-Aliassime avait perdu les deux premiers affrontements de sa carrière l’opposant à Rublev.

Le Québécois, actif sur le circuit de l’ATP depuis 2017, prendra part à la 10e finale de sa jeune carrière. Il avait perdu les huit premières avant son sacre à Rotterdam.