(Melbourne) Nick Kyrgios et Thanasi Kokkinakis, les enfants terribles du tennis australien, ont remporté samedi les Internationaux d’Australie en double en battant en finale leurs compatriotes Matthew Ebden et Max Purcell 7-5, 6-4.

Publié le 29 janvier
Agence France-Presse

Kyrgios et Kokkinakis ont notamment battu dans le tournoi les têtes de série N.1 (Mektic-Pavic) et N.3 (Granollers/Zeballos).

« Nick, je t’aime mon frère ! On n’aurait jamais imaginé en arriver là ni même nous en approcher », a déclaré Kokkinakis qui revient petit à petit après une grosse blessure à l’épaule en 2015.

« C’est un rêve qui se réalise. Je suis super heureux et je ne sais même pas ce qui nous arrive. Mais je sais que ce grand garçon (Kokkinakis) va sortir faire la fête ce soir. Les filles, on y va ! », a lancé Kyrgios.