(Melbourne) Félix Auger-Aliassime a poursuivi avec succès son parcours aux Internationaux d’Australie, lundi.

Mis à jour le 24 janvier
La Presse Canadienne

Le Québécois de 21 ans participera aux quarts de finale du tournoi australien pour la première fois de sa carrière. Il s’y est qualifié en vertu d’une victoire de 2-6, 7-6 (7), 6-2, 7-6 (4) contre le Croate Marin Cilic.

Auger-Aliassime, 9e joueur mondial, a pourtant connu un début de match en dents de scie.

« Il frappait la balle avec beaucoup de précision, surtout lors de la première manche. Il a été meilleur que moi, a-t-il confié sans ambages en entrevue d’après-match sur le terrain. La deuxième manche pouvait aller d’un côté ou de l’autre. »

Cilic a eu de la difficulté à maintenir le rythme qu’il a établi tôt dans la rencontre où il a dominé son vis-à-vis.

« C’est à la troisième manche que j’ai commencé à prendre le contrôle », a résumé Auger-Aliassime.

Cilic a totalisé 60 fautes directes et huit doubles fautes contre 31 fautes directes et quatre doubles fautes pour son rival canadien.

« J’avais perdu trois fois contre Cilic, c’est la première fois que je réussis à la battre en carrière. Il m’a vraiment fait travailler fort pour obtenir la victoire. Je suis surtout soulagé que ce soit derrière moi. »

Le duel a duré trois heures et 35 minutes au John Cain Arena. La température était encore élevée sur le court.

« Je me sens encore bien physiquement. C’est assez chaud, mais les ombres ont limité la chaleur », a-t-il ajouté.

Auger-Aliassime affrontera le Russe Daniil Medvedev, deuxième tête de série du tournoi, au tour suivant.

Le Russe a confirmé sa présence en quarts de finale quelques minutes plus tard lorsqu’il a défait l’Américain Maxime Cressy en quatre manches de 6-2, 7-6 (4), 6-7 (4), 7-5, lundi.

Medvedev tente de devenir le premier joueur masculin de l’ère professionnelle à remporter son deuxième titre majeur en simple dès le tournoi suivant en Grand Chelem. Il est maintenant potentiellement à trois victoires d’y parvenir.

Medvedev était le finaliste en Australie l’année dernière, mais il a pris sa revanche avec une victoire contre Novak Djokovic lors de la finale à New York. Djokovic ne défend pas son titre en Australie après avoir été expulsé à la veille du coup d’envoi du premier tournoi majeur de l’année pour ne pas avoir satisfait aux critères stricts de vaccination COVID-19 du pays.

Le style de service et de volée de Cressy a causé des moments de frustration pour Medvedev, qui a lancé à la fin du quatrième set que c’était « le jour le plus malchanceux de ma vie ». Sa chance est toutefois revenue rapidement. Après avoir sauvé huit occasions de bris dans le set, Cressy a cédé le bris dans ce jeu et Medvedev a servi sans céder un point..

Jannik Sinner, no 11, a par ailleurs mis fin au dernier espoir de l’Australien dans le tableau masculin en disposant d’Alex de Minaur 7-6 (3), 6-3, 6-4.

La température a atteint 34 degrés Celsius en ce huitième jour du tournoi, avec des pauses supplémentaires permises aux joueurs pour faire face à la chaleur.