Félix Auger-Aliassime a défendu chèrement sa peau à ses débuts aux Internationaux d’Australie.

Mis à jour le 18 janvier
La Presse Canadienne

Le Québécois a comblé un déficit de deux sets avant de finalement venir à bout du Finlandais Emil Ruusuvuori en cinq manches (6-4, 0-6, 3-6, 6-3, 6-4) et trois heures 40 minutes de jeu.

« Ç’a n’a définitivement pas été facile aujourd’hui, a avoué la neuvième tête de série. J’ai dû composer avec les conditions différentes, le temps frais, le vent aussi. Ça fait partie de l’adaptation.

« Mon adversaire a aussi disputé un très bon match. C’est un très bon joueur et il l’a démontré aujourd’hui (mardi). Il m’a forcé à remettre mon jeu en question à plusieurs occasions. »

Mené 2-1 dans les sets, Auger-Aliassime s’est efforcé de chasser les pensées négatives de son esprit et de se concentrer sur ce qu’il devait faire pour retrouver les « bonnes sensations ».

« J’ai toujours cru que j’allais trouver une solution pour m’en sortir. Ç’a été le cas. Je suis satisfait de l’effort pour rester dans le match et, au final, je suis passé devant au cinquième set. C’est très satisfaisant parce que ça ne m’était jamais arrivé de revenir de cette façon en Grand Chelem. C’est très bien pour la suite des choses. »

Auger-Aliassime, qui a totalisé 52 fautes directes pour 26 coups gagnants, devra à tout le moins être plus constant à son prochain match contre l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, vainqueur de l’Australien Alex Bolt 6-3, 6-3, 6-4.

Formalité pour Medvedev

Le Russe Daniil Medvedev a entamé son tournoi de façon solide en défaisant le Suisse Henri Laaksonen en trois manches de 6-1, 6-4, 7-6 (3).

PHOTO HAMISH BLAIR, ASSOCIATED PRESS

Daniil Medvedev

Medvedev, deuxième tête de série, n’a eu besoin que de une heure 54 minutes pour disposer de son adversaire.

L’athlète de 26 ans avait baissé pavillon lors de la finale des Internationaux d’Australie en 2021 contre Novak Djokovic.

Son compatriote russe Andrey Rublev a vaincu l’Italien Gianluca Mager en trois manches de 6-3, 6-2, 6-2.

Le Grec Stefanos Tsitsipas, quatrième tête de série, a eu raison du Suédois Mikael Ymer, 6-2, 6-4, 6-3.

Dans un duel de deux Français, Richard Gasquet a réussi à renverser Ugo Humbert en quatre manches de 3-6, 7-6 (4), 7-6 (3), 6-3.