(Melbourne) La tenante du titre Naomi Osaka, 14e mondiale, a réussi son entrée en lice en écartant tranquillement la Colombienne Camila Osorio (50e) 6-3, 6-3, lundi à Melbourne.

Mis à jour le 17 janvier
Agence France-Presse

« C’est toujours spécial de revenir ici, j’y ai beaucoup de bons souvenirs. Je me sens bien, certainement grâce au public si accueillant », a déclaré la double lauréate à Melbourne dont la saison 2021 avait été psychologiquement difficile au point d’y mettre un terme en septembre.

Au prochain tour, la Japonaise de 24 ans affrontera l’Ukrainienne Dayana Yastremska (144e) ou l’Américaine Madison Brengle (54e).

Osaka, ex-N. 1 mondiale, a remporté quatre titres du Grand Chelem : les Internationaux d’Australie en 2019 et 2021, ainsi que les Internationaux des États-Unis en 2018 et 2020.

Après son titre à Melbourne, elle a connu une année 2021 psychologiquement difficile, avouant avoir souffert de dépression. Elle a ainsi déclaré forfait avant son 2e tour à Roland-Garros et renoncé à Wimbledon. Elle a ensuite mis un terme à sa saison après son élimination au 3e tour des Internationaux des États-Unis en septembre.

Osaka a repris la compétition en janvier au tournoi WTA de Melbourne où elle s’est hissée jusqu’en demi-finales avant de se retirer pour une blessure abdominale

L’Italienne Camila Giorgi, 33e mondiale, est la première joueuse à s’être qualifiée pour le deuxième tour de l’Open d’Australie en écartant tranquillement la Russe Anastasia Potapova (68e) 6-4, 6-0 en 1 h 12, lundi à Melbourne.

PHOTO PAUL CROCK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Camila Giorgi

Au prochain tour, la joueuse de 30 ans affrontera la Tchèque Tereza Martinkova (47e) ou l’Américaine Lauren Davis (90e).

L’Italienne a atteint trois fois le 3e tour à Melbourne sans jamais le passer et elle reste sur une élimination au 2e tour l’an dernier.

Kristina Mladenovic, 88e mondiale, a été dominée par la Suissesse Belinda Bencic (22e) 6-4, 6-3 en 89 minutes, lundi au 1er tour.

PHOTO ANDREW BROWNBILL, ASSOCIATED PRESS

Belinda Bencic

Bencic, 24 ans, affrontera au prochain tour l’Américaine Amanda Anisimova (60e) ou la Néerlandaise Arianne Hartono (189e)

Mladenovic, 28 ans, avait démarré fort en prenant d’entrée la mise en jeu de Bencic, mais celle-ci a débreaké dans la foulée.

Menée 5-4, Mladenovic a concédé la première manche en perdant son service blanc.

Les joueuses se sont de nouveau échangé les mises en jeu en début de second set, mais Bencic s’est détachée 4-1 et n’a plus laissé son adversaire revenir.

La Française, qui avait atteint le 3e tour l’an passé, quitte Melbourne dès le premier tour comme les quatre années précédentes.

Fiona Ferro, 101e mondiale, s’est bagarrée, mais s’est finalement inclinée logiquement face à l’Ukrainienne Elina Svitolina (17e) 6-1, 7-6 (7/4).

PHOTO JAMES GOURLEY, REUTERS

Elina Svitolina

Dépassée dans la première manche, où elle a commis 14 fautes directes contre sept à son adversaire, la Française de 24 ans a complètement rééquilibré les débats dans la seconde.

Elle a même réussi le break pour mener 5-4 et servir pour égaliser à une manche partout.

Mais l’Ukrainienne de 27 ans a décroché le bris d’égalité où elle s’est imposée.

Quart de finaliste à Melbourne en 2018 et 2019, Svitolina affrontera au prochain tour une autre Française, Harmony Tan (107e) qui a écarté la Kazakhe Yulia Putintseva (42e) 6-3, 6-3.

L’an dernier, Svitolina avait été éliminée en huitièmes de finale.

Ferro avait été éliminée au 1er tour en 2019 pour sa première participation au Majeur australien, puis au 2e en 2020 et au 3e en 2021.

La Tunisienne Ons Jabeur, 10e mondiale, s’est retirée lundi à cause de douleurs au dos des Internationaux d’Australie, le tournoi où elle s’était révélée en 2020 en devenant la première joueuse arabe à atteindre les quarts de finale d’un Majeur.

Jabeur devait affronter lundi l’Espagnole Nuria Parrizas (63e) au premier tour. Cette dernière sera donc opposée à la lucky loser (éliminée au 3e tour des qualifications) roumaine Irina Bara (134e), ont précisé les organisateurs.

Du côté des hommes, le Canadien Denis Shapovalov a réussi à surmonter quelques impairs et a battu le Serbe Laslo Djere 7-6 (3), 6-4, 3-6, 7-6 (3) au premier tour des Internationaux d’Australie, lundi.

PHOTO MARTIN KEEP, AGENCE FRANCE-PRESSE

Denis Shapovalov

Shapovalov a eu besoin de trois heures et 23 minutes pour achever un match qui s’est entamé à une longue première manche et s’est conclu avec une longue dernière manche – les deux se sont rendus en bris d’égalité.

Le Canadien, 14e raquette mondiale, n’a pas été à son meilleur – il a commis 68 fautes directes – mais il a réalisé ce qu’il devait faire pour passer par-dessus le Serbe, 52e joueur au monde.

En avance 5-2 à la quatrième manche, Shapovalov a servi pour la victoire, mais n’a pas été capable de planter le clou dans le cercueil. Il a commis trois fautes directes et une double faute pour allonger la tenue du duel. Djere a ensuite brisé le Canadien à deux reprises pour forcer le bris d’égalité.

L’athlète de 22 ans fera face au Coréen Soonwoo Kwon au deuxième tour.

Benjamin Bonzi, 65e mondial, a connu une mise en route fulgurante lundi au 1er tour où il a battu l’Allemand Peter Gojowczyk (87e) 6-3, 6-3, 6-3 en 1 h 34.

Le Français, qui participe pour la première fois au Majeur australien à 25 ans, affrontera au prochain tour le Russe Karen Khachanov (30e) ou l’Américain Denis Kudla (109e).

Gaël Monfils, 19e mondial, a expédié l’Argentin Federico Coria (64e) 6-1, 6-1, 6-3, un an après les pleurs qui avaient marqué son impuissance lors de son entrée en lice dans l’édition 2021.

PHOTO MARTIN KEEP, AGENCE FRANCE-PRESSE

Gaël Monfils

Au 2e tour, le Français de 35 ans affrontera le Kazakh Alexander Bublik (35e) ou l’Américain Ernesto Escobedo (141e).

Athlétique, précis et solide, Monfils a dominé de la tête et des épaules Coria qui a cependant eu une alerte médicale.

Après la perte de la 2e manche, l’Argentin a fait venir sur le court le médecin qui lui a écouté le cœur au stéthoscope avant de le laisser reprendre le jeu.