(Paris) Le favori Novak Djokovic a eu raison de l’Américain Taylor Fritz 6-4, 6-3 pour atteindre le carré d’as du Masters de Paris et rester sur les rangs pour un sixième titre record du tournoi.

Associated Press

Djokovic est également en lice pour un 37e titre record en Masters. Il est à égalité à 36 avec Rafael Nadal, les deux comptant 20 titres du Grand Chelem à leur palmarès.

Djokovic, qui affrontera le Polonais Hubert Hurkacz, septième tête de série, dispute son premier tournoi depuis sa défaite en finale des Internationaux des États-Unis en trois sets contre Daniil Medvedev, en septembre.

« Je me sentais bien, étant donné que ce n’était que le deuxième match après près de deux mois sans jouer un match de compétition », a déclaré Djokovic, qui a accédé au troisième tour après le forfait de Gaël Monfils en raison d’une blessure.

« Je dois être satisfait, mais il y a aussi des choses qui doivent s’améliorer, et je le sais. »

Il pourrait encore affronter Medvedev en finale ce dimanche, le champion en titre du Masters de Paris. Le Russe, deuxième tête de série, a sauvé trois balles de match dans la première manche avant de battre le Français Hugo Gaston 7-6 (7), 6-4.

Le prochain match de Medvedev l’opposera à Alexander Zverev, quatrième tête de série, qu’il a battu en finale l’an dernier. Zverev n’a pas eu de difficulté à vaincre le Norvégien Casper Ruud, numéro six mondial, 7-5, 6-4, vendredi.

Zverev a une fiche de cinq victoires et quatre défaites en carrière contre Medvedev, bien que Medvedev ait remporté les trois derniers matchs.

Deux bris de service ont donné une avance de 4-0 à Medvedev en deuxième manche.

Mais Gaston, qui avait effectué une remontée après avoir tiré de l’arrière 5-0 en deuxième manche contre l’espagnol Carlos Alcaraz au troisième tour, est venu de l’arrière contre Medvedev pour porter le score à 4-3.

Les 12e et 13e as de Medvedev ont porté le score à 5-3.

Comme c’était le cas lors du match contre Alcaraz, le public français a parfois applaudi les erreurs de Medvedev au service et a hurlé de joie lorsqu’il a commis une double faute sur sa première balle de match. La foule a toutefois été réduite au silence lorsqu’il a remporté la victoire lors de sa tentative suivante.

« C’était un match difficile, je dois dire, devant un public très difficile… Hugo a très bien joué, il est très bon », a déclaré Medvedev.

« Vous ne savez jamais ce qu’il est sur le point de faire, donc ce n’est pas facile pour votre jeu de jambes. »

Plus tôt, Hurkacz a défait l’Australien James Duckworth 6-2, 6-7 (4), 7-5 pour s’assurer la dernière place en vue des Finales de l’ATP en fin de saison.

Après le match entre Hurkacz et Duckworth, Djokovic a rapidement obtenu un bris pour s’emparer d’une avance de 2-0, mais Fritz a aussitôt brisé le Serbe à zéro au jeu suivant.

Djokovic a eu son propre bris à zéro au huitième jeu, mais a tiré de l’arrière 0-40 alors qu’il servait pour la première manche quand Fritz s’est emparé d’un long jeu de 26 coups, puis a remporté le point suivant pour revenir à 5-4.

Mais un revers brouillon qui a abouti dans le filet a offert à Djokovic un point de manche au jeu suivant. Fritz l’a sauvé lorsque Djokovic a frappé un coup droit trop long, mais Djokovic a saisi l’occasion suivante.

Après avoir échangé des bris au début du deuxième set, Djokovic a eu besoin de sauver deux balles de bris lors du troisième jeu avant de se sortir d’embarras avec un as pour mener 2-1.

Djokovic a pris le contrôle avec un coup droit gagnant pour faire le bris et il a ensuite gagné un jeu à zéro pour prendre les devants 5-2.

Au service pour le match, Djokovic a rapidement mené 40-0 et a confirmé la victoire sur sa première balle de match avec une volée de revers qui est passée tout juste par-dessus le filet.

Il présente une fiche de 2-0 contre Hurkacz, qui était ravi de se qualifier pour les Finales de l’ATP, disputées à Turin à partir du 14 novembre.

« C’est incroyable. De grandir en voyant tous ces meilleurs joueurs jouer à ce tournoi, c’est inspirant, a confié le joueur de 24 ans. Maintenant, d’être parmi eux, c’est très spécial, car il n’y a que huit places disponibles. »

Hurkacz a atteint les demi-finales à Wimbledon cette année, éliminant en quarts de finale Roger Federer, lui aussi vainqueur de 20 titres du Grand Chelem. Il s’est hissé parmi le top-10 pour la première fois le mois dernier.

Duckworth, âgé de 29 ans, classé 55e, en était à son premier quart de finale au niveau Masters.