(Paris) Le champion en titre Daniil Medvedev est venu de l’arrière pour vaincre l’Américain Sebastian Korda 4-6, 6-1, 6-3, jeudi, pour accéder aux quarts de finale du Masters de Paris.

Associated Press

Korda a brisé l’imposant Russe lors de la neuvième partie de la première manche et il a enlevé le set à sa troisième tentative.

Medvedev, le champion en titre des Internationaux des États-Unis, s’est toutefois ressaisi pour gagner les deux manches suivantes, forçant Korda à commettre 14 fautes directes.

« Il y avait des moments au cours desquels je pouvais sentir l’appui de la foule et j’adorais ça, a dit Medvedev. C’était la même chose au troisième set. J’ai réussi à effectuer des coups extraordinaires. »

Medvedev, qui se bat avec Novak Djokovic pour le premier rang mondial, a servi pour le match, mais Korda l’a brisé. Le Russe a toutefois joué le même tour à son adversaire pour sceller l’issue de l’affrontement.

Medvedev croisera maintenant le qualifié français Hugo Gaston, qui a effacé un retard de 5-0 en deuxième manche pour vaincre l’Espagnol de 18 ans Carlos Alcaraz 6-4, 7-5.

Alors que Gaston rétrécissait l’écart, la foule criait quand Alcaraz ratait ses premiers services ou quand il commettait une double faute. Elle a continué même si l’arbitre a régulièrement demandé le calme.

PHOTO CHRISTOPHE ARCHAMBAULT, AGENCE FRANCE-PRESSE

Novak Djokovic

Tirant de l’arrière 6-5, Alcaraz a mis sa tête dans une serviette pendant que la foule chantait l’hymne national de la France. Gaston a mis fin à son supplice lors de sa première balle de match.

Plus tôt dans la journée, Djokovic a atteint les quarts de finale sans même devoir jouer, à la suite du retrait de Gaël Monfils.

Monfils, qui présente une fiche de 0-17 en carrière contre le favori du tournoi, a déclaré qu’il souffre d’une blessure aux adducteurs.

Le Français a indiqué qu’il avait consulté son équipe et s’était soumis à un test d’imagerie par résonance magnétique qui a relevé la lésion, quelques heures avant l’annonce.

Monfils a exprimé sa déception de ne pas pouvoir jouer devant ses parents, qui ont quitté les Caraïbes pour venir le voir.

Djokovic, quintuple champion du Masters de Paris, affrontera au prochain tour l’Américain Taylor Fritz. Ce dernier a vaincu la 10e tête de série Cameron Norrie 6-3, 7-6 (3), affaiblissant du même coup ses chances de se qualifier pour les Finales de l’ATP.

Fritz a perdu ses quatre matchs en carrière contre Djokovic, s’inclinant notamment devant lui cette saison aux Internationaux d’Australie et au Masters de Rome.

« Évidemment, je joue mon meilleur tennis en ce moment, a déclaré Fritz. S’il y a un moment au cours duquel je pourrais le bousculer, c’est là. »

Par ailleurs, le Polonais Hubert Hurkacz est venu de l’arrière pour vaincre Dominik Köpfer 4-6, 7-5, 6-2 et s’approcher d’un laissez-passer pour les Finales de l’ATP, qui se mettront en branle le 14 novembre.

Hurkacz a maintenant rendez-vous avec James Duckworth, un Australien qui participera aux quarts de finale d’un tournoi de la série Masters pour la première fois après avoir battu Alexei Popyrin 7-6 (6), 6-4.

Alexander Zverev, la quatrième tête de série, a eu besoin de deux heures et 45 minutes pour venir à bout du Bulgare Grigor Dimitrov en trois manches de 7-6 (4), 6-7 (3), 6-3.

Zverev s’est finalement distancé lors du set ultime. L’Allemand a brisé son adversaire pour prendre les devants 4-3 et il a sauvé une balle de bris lors du jeu suivant.

Zverev a fermé les livres à sa troisième balle de match. Il en découdra maintenant avec le Norvégien Casper Ruud, qui a écrasé l’Américain Marcos Giron 6-2, 6-1.