(Los Angeles) La jeune Britannique Emma Raducanu, toute fraîche gagnante des Internationaux des États-Unis, a été invitée au WTA 1000 d’Indian Wells prévu du 4 au 17 octobre en Californie, ont annoncé mardi les organisateurs.

Agence France-Presse

« Raducanu, qui a impressionné le monde du tennis à Flushing Meadows plus tôt ce mois-ci en devenant la première joueuse issue des qualifications à remporter un titre du Grand Chelem, cherchera à poursuivre sa saison de rêve avec sa venue à Indian Wells », indique un communiqué.

La joueuse âgée de 18 ans, quasi inconnue avant le mois dernier, a réalisé l’exploit de remporter le Majeur new-yorkais pour sa première participation, en gagnant chacun de ses 10 matchs en deux sets secs. Avant elle, la dernière à avoir réussi pareil parcours « parfait » aux Internationaux des États-Unis était Serena Williams, en 2014.

Plus jeune lauréate en Grand Chelem depuis la Russe Maria Sharapova, victorieuse à Wimbledon à 17 ans en 2004, celle qui a fait un bond de la 150e à la 22e place mondiale avait battu en finale la Québécoise Leylah Fernandez, autre sensation du tournoi âgée de 19 ans.

Cette dernière sera également en lice à Indian Wells, tournoi initialement programmé en mars, mais reporté en raison de la pandémie de COVID-19. Et les deux joueuses tenteront de confirmer qu’un vent nouveau souffle sur le circuit féminin, alors que Serena Williams sera absente, au même titre que la N.1 mondiale Ashleigh Barty et la Japonaise Naomi Osaka.

En Californie, Raducanu ne sera pas accompagnée par Andrew Richardson, qui l’entraînait depuis juillet, mais dont elle vient de se séparer, car elle souhaite travailler avec quelqu’un de plus expérimenté pour évoluer au plus haut niveau.