(Londres) Matteo Berrettini a concédé un premier set au tournoi du Queen’s Club avant de rebondir pour vaincre le Britannique Cameron Norrie 6-4, 6-7 (5), 6-3 en finale, dimanche.

Associated Press

Berrettini, qui est âgé de 25 ans, est ainsi devenu la première recrue depuis Boris Becker en 1985 à gagner le titre du Queen’s Club dès sa première tentative. Becker avait ensuite remporté le tournoi de Wimbledon, quelques semaines plus tard.

La clé pour Norrie consistait à jouer avec constance au service, puis de profiter des quelques rares erreurs du puissant cogneur italien, dont le service peut atteindre 225 km/h, ou encore d’en venir à bout au bris d’égalité.

Le favori local a cependant commis deux doubles fautes qui ont procuré le bris à son adversaire au premier set, et celui-ci s’est assuré de se l’adjuger en misant sur son imparable service.

Par la suite, Norrie a sauvé deux balles de bris avant de prendre les commandes 5-4 au deuxième set, et il aurait pu renverser la vapeur alors qu’il menait 6-5, 15-30 avec Berrettini au service. L’Italien a toutefois rapidement étouffé la menace.

Le 41e joueur mondial a ensuite arraché le mini-bris, s’est adjugé trois balles de manches et converti sa troisième lorsque Berrettini a échappé un revers flottant.

Norrie a de nouveau évité deux balles de bris à 2-3 lors de la manche ultime, mais il a laissé filer une avance de 40-0 lors de son jeu suivant au service. Ç’a ouvert la porte à Berrettini, qui a servi pour le match.

PHOTO PAUL CHILDS, ACTION IMAGES VIA REUTERS

Matteo Berrettini

Berrettini a ainsi décroché son cinquième titre en carrière sur le circuit de l’ATP, et il est devenu le premier tennisman italien à triompher au Queen’s Club.

Norrie était devenu le premier joueur britannique à participer à la finale du Queen’s Club depuis Andy Murray, en 2016.