(Londres) Les efforts du Canadien Denis Shapovalov de remporter deux matchs le même jour se sont avérés vains, samedi après-midi au tournoi de tennis du Queen’s Club de Londres, un évènement préparatoire aux Internationaux de Wimbledon.

La Presse Canadienne

Après avoir mérité son billet pour les demi-finales grâce à une victoire contre l’Américain Frances Tiafoe, Shapovalov s’est incliné aux mains du Britannique Cameron Norrie 7-5, 6-3 quelques heures plus tard.

Shapovalov a commis cinq doubles fautes, autant que Norrie, et a inscrit deux as contre un seul pour son rival. Cependant, il n’a réussi que 59 % de ses premiers services, comparativement à 65 % pour le Britannique.

Deuxième tête de série du tournoi, Shapovalov avait bien commencé le match en réalisant un bris de service dès le jeu initial, son seul du match en deux opportunités.

Norrie a récupéré ce bris au sixième jeu sans permettre au Canadien de récolter le moindre point.

Les deux joueurs ont gagné leur service jusqu’à ce que Norrie ne récolte son deuxième bris du premier set lors du 12e jeu.

Norrie a inscrit le seul bris de la deuxième manche lors du huitième jeu pour se donner une avance de 5-3.

Il a facilement consolidé ce bris pour obtenir son laissez-passer en vue de la finale. Il y affrontera l’Italien Matteo Berrettini, qui a défait l’Australien Alex de Minaur 6-4, 6-4.

PHOTO ADRIAN DENNIS, AGENCE FRANCE-PRESSE

Cameron Norrie et Denis Shapovalov

Plus tôt en journée, Shapovalov avait pris la mesure de Tiafoe 6-3, 6-4.

Il s’agissait de la suite du duel amorcé vendredi et qui avait été interrompu à cause de la noirceur après la manche initiale.

Shapovalov et Tiafoe, 65e joueur mondial, avaient eu le temps de compléter la première manche en 37 minutes vendredi.

Shapovalov a connu des hauts et des bas au service, lors du deuxième set, samedi, avec sept as et quatre double fautes. Toutefois, il a sauvé les trois balles de bris auxquelles il a fait face, toutes lors du quatrième jeu

Il s’est par ailleurs créé sept chances de bris et en a concrétisé une, lors du cinquième jeu pour prendre une avance de 3-2.

Par la suite, le Canadien, 14e joueur mondial, n’a rien cédé à Tiafoe à son service et a mis fin au match en signant son 11e as de l’affrontement.