(Miami) À seulement son troisième tournoi Masters 1000 de l’ATP en carrière, l’Italien Jannik Sinner s’est qualifié pour la finale de l’Omnium de tennis de Miami grâce à une victoire en trois manches de 5-7, 6-4, 6-4 contre l’Espagnol Roberto Bautista Agut vendredi après-midi.

Steven Wine
Associated Press

Âgé de 19 ans, Sinner est devenu le quatrième adolescent à atteindre la finale de ce tournoi, après Novak Djokovic, Rafael Nadal et Andre Agassi.

« C’est bien, mais ça ne veut rien dire », a commenté Sinner.

« La route pour avoir un nom prestigieux est longue. Ça ne se fait pas pendant une semaine d’un tournoi. »

Djokovic, Nadal et Roger Federer ont tous fait impasse sur le tournoi cette année, créant des ouvertures pour les quatre demi-finalistes. Chacun d’entre eux espérait remporter un premier titre à un tournoi Masters 1000 de l’ATP.

« J’ai une bonne équipe. […] Nous savions que plusieurs joueurs ne venaient pas ici, surtout le’’Big Three’’ », a déclaré Sinner.

« Nous avons abordé ce tournoi en espérant aller très, très loin. »

Avec un score de 3-3 et face à une balle de bris à son service en deuxième manche, Sinner a bénéficié d’un coup de chance lorsque Bautista Agut a choisi de laisser passer une balle qui a finalement atterri sur la ligne.

« Je croyais que la balle allait tomber à l’extérieur, et elle a touché la ligne par un millimètre », a mentionné l’Espagnol.

« Le tennis, parfois, c’est fou, non ? Une balle peut faire une grande différence dans le match. »

Sinner a éventuellement gagné ce jeu et ajouté un bris lors du dixième jeu pour forcer la tenue d’un set décisif.

En déficit d’un bris lors de cette troisième manche, Sinner est de nouveau venu de l’arrière et a mis fin au duel grâce à un autre bris de service.

« Il a tout, non ? », a déclaré Bautista Agut. « Il a un puissant service, il est imposant, il se déplace bien, il possède de très bons coups en fond de court. Mentalement, il est également excellent et il s’améliore. Il a un très bel avenir. »

En finale, Sinner rencontrera le Polonais Hubert Hurkacz, qui a vaincu le Russe Andrey Rublev, quatrième tête de série, 6-3, 6-4 vendredi soir.

PHOTO GEOFF BURKE, USA TODAY SPORTS

Hubert Hurkacz

Hurkacz, 26e tête de série, avait atteint les demi-finales après avoir vaincu, tour à tour, les Canadiens Denis Shapovalov et Milos Raonic, de même que le Grec Stefanos Tsitsipas, deuxième tête de série.

C’est la première fois en carrière que Hurkacz bat deux joueurs du top-10 lors du même tournoi.

Le Polonais de 24 ans a porté sa fiche à 9-0 en Floride cette année, incluant son deuxième titre à un tournoi de l’ATP à Delray Beach, en janvier. Il devrait gagner dix rangs au classement de l’ATP la semaine prochaine et passer de la 37e à la 27e place.

Le longiligne Sinner, 21e tête de série, a gravi les échelons du classement de l’ATP après avoir occupé le 78e rang au début de l’année dernière.

Il a attiré l’attention en septembre dernier en atteignant les quarts de finale des Internationaux de tennis de France à sa toute première participation au tournoi.

Il est maintenant assuré de se hisser jusqu’au 24e échelon au début de la prochaine semaine.

Sinner et Hurkacz sont de bons amis et des partenaires de double, mais ils n’ont jamais joué l’un contre l’autre sur le circut professionnel.

« Évidemment, je suis vraiment heureux d’être où je suis », a déclaré Hurkacz.

« Jannik frappe la balle très fort des deux côtés, et je vais devoir demeurer combatif et jouer mon meilleur tennis. »