(Melbourne, Australie) Novak Djokovic a révélé qu’il s’était déchiré un muscle lors d’une chute pendant sa victoire en cinq manches au troisième tour des Internationaux d’Australie et qu’il pourrait devoir se retirer du tournoi.

La Presse Canadienne

Son adversaire, l’Américain Taylor Fritz, n’en était pas si sûr. Il estimait que Djokovic sera certainement de retour dimanche pour poursuivre sa quête d’un neuvième titre à Melbourne et d’un 18e du Grand Chelem.

« S’il peut jouer comme il l’a fait pendant la cinquième manche, je ne vois pas pourquoi il ne jouerait pas, a affirmé Fritz. Il battra à peu près n’importe qui. »

Djokovic, le favori, a résisté à la tentative de retour de Fritz et il l’a emporté 7-6 (1), 6-4, 3-6, 4-6, 6-2 pour se qualifier pour un match de quatrième tour contre le Canadien Milos Raonic, dimanche.

Lors d’une entrevue sur le court, Djokovic a toutefois modéré les attentes. Et il s’est montré pessimiste.

« Je sais que c’est une déchirure du muscle. Je ne sais donc pas si j’arriverai à m’en remettre en moins de deux jours. Je ne sais pas. Je ne sais pas si je vais être capable de me présenter sur le court ou non », a précisé Djokovic, qui est censé affronter le Canadien Milos Raonic, finaliste à Wimbledon en 2016, pour une place en quarts de finale.

« Je suis très fier de cette réalisation, ce soir, a-t-il dit, en faisant allusion à cette victoire en dépit de sa blessure. Voyons ce qui va se passer. »

Le match a commencé avec des spectateurs dans les gradins du Rod Laver Arena, mais ils ont été obligés de quitter le stade un peu après 23 h 30 puisqu’un confinement décrété à la suite d’une éclosion de coronavirus a commencé à minuit. Aucun spectateur ne sera autorisé à assister au tournoi pendant au moins cinq jours.

Djokovic semblait en route vers une 17e victoire consécutive contre un adversaire américain après avoir remporté les deux premières manches.

Mais son pied gauche a glissé sous lui alors qu’il essayait de changer de direction au début de la troisième manche. Djokovic a pris une pause médicale pour se faire soigner aux abdominaux et il a ensuite reçu la visite d’un soigneur pendant les changements.

PHOTO BRANDON MALONE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Fritz, 27e tête de série, est revenu dans le match mais n’a pas réussi à s’en sortir car la condition de Djokovic a finalement semblé s’améliorer.

Le seul autre joueur du tableau masculin avec plus de trophées du Grand Chelem que Djokovic, Rafael Nadal, no 2, se plaint d’un mal de dos depuis la semaine dernière. La quête de Nadal pour son 21e titre majeur, qui deviendrait un record chez les hommes, se poursuit samedi au troisième tour contre Cameron Norrie.

Parmi les autres têtes d’affiche en action samedi, notons Daniil Medvedev, no 4, Stefanos Tsitsipas, no 5, Andrey Rublev, no 7, et Matteo Berrettini, no 9.

Thiem se tire d’embarras

L’Argentin Diego Schwartzman, huitième tête de série, est devenu le joueur le mieux classé du tableau masculin à subir l’élimination jusqu’ici, vaincu 6-3, 6-3, 6-3 par Aslan Karatsev, un Russe issu des qualifications classé 114e au monde et à ses débuts en Grand Chelem à 27 ans.

L’Autrichien Dominic Thiem, vainqueur des Internationaux des États-Unis en septembre, semblait réellement en difficulté contre l’Australien Nick Kyrgios devant une foule bruyante. Mais il est revenu d’un déficit de deux manches pour s’imposer 4-6, 4-6, 6-3, 6-4, 6-4. Il a maintenant rendez-vous au quatrième tour avec Grigor Dimitrov, qui s’est qualifié pour les huitièmes de finale lorsque Pablo Carreno Busta a abandonné après avoir perdu les sept premiers jeux.

Karatsev est le premier qualifié à atteindre le quatrième tour à Melbourne Park depuis Raonic il y a 10 ans et il fera face au Québécois Félix Auger-Aliassime, 20e tête d’affiche.

Dans une autre match, Alexander Zverev, finaliste aux Internationaux des États-Unis l’an derrnier, 2020, a gagné en trois manches et il a affrontera maintenant Dusan Lajovic.