(Melbourne, Australie) Le Québécois Félix Auger-Aliassime a évincé son compatriote canadien Denis Shapovalov des Internationaux de tennis d’Australie, vendredi, en le défaisant en trois manches consécutives, 7-5, 7-5 et 6-3.

La Presse Canadienne

Cette victoire d’Auger-Aliassime sur le terrain du stade Margaret-Court, à Melbourne, lui permet d’accéder au quatrième tour du premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

Il s’agissait seulement de la cinquième confrontation en Grand Chelem entre deux joueurs canadiens depuis le début de l’ère moderne, et la première au troisième tour ou plus tard.

« J’ai été impeccable et j’ai joué un match incroyable, a décrit Auger-Aliassime. Bien sûr, c’est dommage que nous devions jouer l’un contre l’autre.

« J’espère qu’à l’avenir nous nous rencontrerons plus tard dans le tournoi, mais je peux juste être heureux de ma performance ce soir. »

Auger-Aliassime, âgé de 20 ans, a égalé sa meilleure performance en accédant aux huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem. Il était également parvenu au quatrième tour des Internationaux des États-Unis l’an dernier.

Shapovalov, 11e tête de série, a commis cinq doubles fautes pour seulement quatre as et il a totalisé 37 fautes directes. Pour sa part. Auger-Aliassime, 20e tête de série, a réussi huit as et il a dominé dans toutes les autres statistiques du match.

Auger-Aliassime présente désormais une fiche de 2-2 chez les professionnels contre Shapovalov.

PHOTO DAVID GRAY, AGENCE FRANCE-PRESSE

Denis Shapovalov félicite Félix Auger-Aliassime à la fin du match.

Les deux joueurs, amis de longue date, ont fait connaissance il y a plus d’une décennie alors qu’ils étaient âgés de moins de 10 ans. Shapovalov a même été hébergé chez la famille Auger-Aliassime lors de son parcours qui l’a mené aux demi-finales de la Coupe Rogers en 2017.

« Ce n’est jamais facile de jouer contre Denis, a mentionné Auger-Aliassime sur le court après le match. Nous avons joué l’un contre l’autre pour la première fois quand nous avions neuf et 10 ans, cela remonte donc à longtemps »

« Il m’a battu plusieurs fois et, ce soir, c’est à mon tour. »

Il affrontera maintenant le vétéran Aslan Karatsev, 114e joueur mondial, qui a éliminé au troisième tour l’Argentin Diego Schwartzman, huitième tête de série et neuvième joueur mondial. En carrière sur le circuit de l’ATP, Karatsev, un Russe, n’était jamais parvenu à vaincre un joueur classé plus haut qu’au 48e rang mondial.

Plus tôt vendredi, l’Ontarien Milos Raonic a eu raison du Hongrois Marton Fucsovics 7-6 (2), 5-7, 6-2, 6-2 dans un autre match de troisième ronde. Le vétéran de 30 ans affrontera maintenant le favori et tenant du titre, Novak Djokovic.

PHOTO BRANDON MALONE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Milos Raonic

Le Serbe s’est toutefois blessé lors de sa victoire contre l’Américain Taylor Fritz et il ignore s’il sera suffisamment rétabli pour disputer son prochain match.

En double dames, la Lavalloise Leylah Annie Fernandez et la Britannique Heather Watson ont défait Olivia Gadecki et Belinda Woolcock 7-5, 6-2 au deuxième tour. La Torontoise Sharon Fichman a quant à elle uni ses efforts à ceux de la Mexicaine Giuliana Olmos et elles ont éliminé les Tchèques Kriistyna Pliskova et Lucie Hradecka 7-5, 6-3.

Fernandez et Fichman se feront maintenant face au troisième tour du tournoi en double.

L’Ottavienne Gabriela Dabrowski et l’Américaine Bethanie Mattek-Sands se sont inclinées aux dépens des Américaines Coco Gauff et Caty McNally, également au deuxième tour.