(Adelaïde, Australie) Serena Williams devait se préparer en vue de son duel contre Naomi Osaka au tournoi préparatoire d’Adelaïde, vendredi. Mais d’abord, après 14 jours passés en quarantaine à cause des restrictions imposées par le gouvernement australien pour lutter contre la pandémie de coronavirus, la détentrice de 23 titres du Grand Chelem en carrière a choisi d’aller au zoo avec sa fille.

Publié le 29 janv. 2021
Associated Press

Williams a indiqué qu’elle barrait chaque case du calendrier pendant sa quarantaine, alors qu’elle était confinée avec sa fille de trois ans Olympia.

« Je suis tellement soulagée que ce soit terminé, car ç’a été difficile d’être confinée avec ma fille de trois ans et d’être sa meilleure amie, surtout après m’être entraînée sur le terrain et dans le gymnase, a-t-elle confié. Honnêtement, je n’aurais pas voulu vivre autre chose, car passer des heures et des heures avec elle a été très amusant. »

Il semble que cette visite l’ait revigorée. Elle a défait Osaka 6-2, 2-6, 10-7. Les deux joueuses ont offert du jeu brouillon par moments, frappant des coups droits gagnants trop longs ou encore d’autres plutôt simples dans le filet.

Pour sa part, le numéroo 2 mondial, Rafael Nadal, a défait le champion en titre des Internationaux des États-Unis, Dominic Thiem 7-5, 6-4 en lever de rideau du programme de soirée à Adelaïde.

PHOTO MICHAEL ERREY, AGENCE FRANCE-PRESSE

Rafael Nadal

Lors d’un entretien sur le terrain après sa victoire, Nadal a répondu sans hésiter à une question au sujet des trucs pour rester jeune malgré ses 34 ans.

« Vous n’êtes pas dans mon corps », a-t-il dit, en riant.

La deuxième joueuse mondiale, Simona Halep, a ensuite vaincu la première raquette au monde, Ashleigh Barty, 3-6, 6-1, 10-8 pour couronner la soirée. Il s’agissait du premier match de Barty en 11 mois à cause des restrictions de voyage découlant de la pandémie et de sa décision de ne pas défendre son titre acquis en 2019 aux Internationaux de France.

Plus tôt dans la journée, le favori Novak Djokovic a raté le début de sa rencontre préparatoire contre l’étoile montante du tennis italien, Jannik Sinner, qui était le partenaire d’entraînement de Nadal pendant la quarantaine obligatoire.

Djokovic a reçu des traitements pour une cloque à la main droite, et en conséquence Sinner a dû affronter Filip Krajinovic. Le détenteur de huit titres aux Internationaux d’Australie est cependant arrivée sur le court au début du deuxième set, sous les applaudissements de la foule.

« Je suis désolé de ne pas avoir été sur le terrain dès le départ ; je devais recevoir des traitements avec un thérapeute, a-t-il confié. Je voulais jouer, je voulais être sur le terrain. »

La télévision a effectué un gros plan sur l’imposante cloque qui s’était formée sur la paume de sa main droite, où le manche de sa raquette frotte sans cesse.

« Ça fait partie de notre réalité ; nous apprenons à vivre avec la douleur, a évoqué Djokovic. Mais j’ai vu la foule, et je désirais si fort me retrouver sur le terrain, que je devais absolument jouer. »

Krajinovic venait de gagner le premier set 6-3, et Djokovic a enlevé le deuxième par le même pointage pour procurer la victoire au duo serbe.

Le tournoi d’Adelaïde est le seul évènement préparatoire en vue des Internationaux d’Australie qui n’est pas présenté à Melbourne. Les autres - la Coupe ATP et trois épreuves du circuit de la WTA - commenceront dimanche.