(St. Petersburg, Floride) Le circuit de tennis féminin (WTA) a publié son calendrier provisoire pour 2021 jusqu’à la fin du tournoi de Wimbledon en juillet, respectant largement un calendrier traditionnel, y compris le tournoi de Miami en mars.

Associated Press

Le calendrier publié mardi s’étale sur 20 semaines, respectant l’annonce initiale couvrant les sept premières semaines de l’année, y compris le tournoi féminin d’Abou Dabi dont le tableau principal se met en branle mercredi.

Les finales et séries éliminatoires de la Coupe Billie Jean King commenceront le 12 avril, Roland-Garros le 23 mai et Wimbledon - qui a été annulé l’année dernière pour la première fois depuis 1945 en raison de la pandémie de coronavirus - le 28 juin.

Après les Internationaux d’Australie, prévus du 8 au 21 février, il y aura un tournoi WTA 500 en Australie, suivi par des tournois de niveau 500 ou 1000 en commençant à Doha, le 1er mars ; Dubaï, le 8 mars ; Saint-Pétersbourg, en Russie, le 15 mars ; Miami, le 22 mars ; Charleston, en Caroline du Sud, le 5 avril ; Stuttgart, en Allemagne, le 19 avril ; Madrid, le 26 avril ; Rome, le 10 mai ; Berlin, le 14 juin ; et Eastbourne, en Angleterre, le 21 juin.

Le plus important rendez-vous absent du calendrier est le tournoi conjoint WTA-ATP à Indian Wells, en Californie, qui avait déjà annoncé qu’il renoncerait à ses dates habituelles de mars en raison de la pandémie. L’épidémie de COVID-19 a entraîné l’annulation de cet évènement en 2020.