(New York) Le site des Internationaux de tennis des États-Unis va être utilisé pour 350 lits d’hôpitaux temporaires et pour préparer des vivres, durant la pandémie du coronavirus.

Associated Press

Chris Widmaier, porte-parole de la USTA, dit qu’un espace abritant des courts intérieurs, au complexe new-yorkais de Flushing Meadows, commencera à être transformé en centre médical à partir de mardi.

La nouvelle a d’abord été rapportée par le Wall Street Journal.

À New York et dans l’état du même nom, les autorités tentent d’augmenter la capacité hospitalière de 87 000 lits pour faire face à la pandémie.

Les cuisines du stade Louis Armstrong seront utilisées pour préparer 25 000 paquets de repas par jour pour les patients, les travailleurs, les bénévoles et les écoliers de la ville.

L’USTA avait d’abord dit que le site resterait ouvert pour que les gens puissent prendre des leçons ou jouer au tennis. On a ensuite changé de cap, disant que le site serait fermé au public.