Le circuit de tennis professionnel masculin, l’ATP, annule ses activités pour les six prochaines semaines, suite aux craintes associées au coronavirus.

Howard Fendrich et Steven Wine
La Presse canadienne

Il n’y aura pas de tournois de l’ATP ou Challenger avant le 27 avril, au plus tôt.

Après l’annulation des Masters d’Indian Wells et de Miami, les récents développements causent aussi l’annulation du tournoi de Houston, du Grand Prix Hassan II de Marrakech, du Masters de Monte-Carlo, de l’Omnium de Barcelone et de l’Omnium de Hongrie, à Budapest.

Steve Simon, qui dirige la WTA, a fait savoir que le tournoi de Charleston passait également au couperet. L’Omnium Volvo devait se dérouler du 6 au 12 avril.

Une décision devrait être prise la semaine prochaine au sujet de la saison sur terre battue en Europe.

La décision annoncée jeudi par l’ATP survient au lendemain de l’annonce d’une pandémie mondiale par l’Organisation mondiale de la Santé.

« Ce n’est pas une décision qui a été prise à la légère et cela représente une grande perte pour nos tournois, nos joueurs et nos partisans du monde entier. Cependant, nous pensons que c’est une décision nécessaire en ce moment pour protéger la santé et la sécurité de nos joueurs, de notre personnel et de notre communauté, au sens large, face à cette pandémie mondiale », a déclaré le président de l’ATP Andrea Gaudenzi, par communiqué.

L’ATP a ajouté qu’elle analyse présentement l’impact de cette décision sur les classements mondiaux, et qu’elle rendra une décision à ce sujet à une date ultérieure.