(Acapulco) La Québécoise Leylah Annie Fernandez a atteint la finale du tournoi d’Acapulco en battant la Mexicaine Renata Zarazua en deux manches de 6-3, 6-3, vendredi.

La Presse canadienne

Âgée de 17 ans, Fernandez prendra part à une première finale en carrière sur le circuit de la WTA. Elle croisera le fer avec la Britannique Heather Watson, tombeuse de la Chinoise Xiyu Wang en deux manches de 6-4, 7-6 (8).

« Ce n’était pas facile aujourd’hui, a déclaré Fernandez après sa victoire. Je suis contente de m’être battue et d’avoir fait de mon mieux pour l’emporter. »

Fernandez se mesurait à Zarazua pour une première fois en carrière et elle a profité du manque d’efficacité de sa rivale en premier service pour l’emporter en une heure 29 minutes.

« Honnêtement, je me suis nourrie de l’énergie de la foule, a confié Fernandez. J’aime à quel point c’est bruyant et comment les partisans sont émotifs. Ça m’a aidé même s’ils encourageaient Renata la plupart du temps. Ça m’a aidé à me concentrer davantage. »

Les deux joueuses ont perdu leur service lors des quatre premiers jeux de la manche initiale, mais Fernandez a trouvé son rythme jusqu’à ce qu’elle brise la Mexicaine pour faire 5-3. La Lavalloise a sauvé une balle de bris avant d’enlever la première manche à sa deuxième balle de manche.

Fernandez a repris là où elle avait laissé lors de la deuxième manche, brisant son adversaire à deux reprises pour prendre les devants 4-1. Elle a eu l’occasion de servir pour le match, mais elle n’a pas été en mesure de fermer les livres. Fernandez a cependant brisé une dernière fois Zarazua pour confirmer sa victoire.