(Marseille) Cette fois-ci, Félix Auger-Aliassime a commencé son match sur les chapeaux de roue. Sauf qu’il n’a pu maintenir le rythme, et a même dû s’accrocher, avant de se qualifier pour les quarts de finale du tournoi en salle de Marseille.

La Presse canadienne

Le Québécois, septième tête de série, a pris la mesure du Français Pierre-Hugues Herbert 6-0, 6-7 (6) et 7-6 (9) au deuxième tour jeudi, mettant ainsi la table pour un duel contre le qualifié Egor Gerasimov, de la Biélorussie. Ce dernier a défait le Belge David Goffin, troisième tête de série, en deux manches de 6-4, 7-6 (5).

La veille, Auger-Aliassime avait effacé un déficit d’un set en travaillant d’arrache-pied pour venir à bout de l’Italien Stefano Travaglia 6-7 (3), 7-6 (6) et 6-3. Cette fois-ci, c’est tout le contraire qui s’est produit.

Le tennisman âgé de 19 ans n’a fait qu’une bouchée de Herbert au premier set, le scellant après seulement 27 minutes de jeu. Sauf que ça s’est gâté par la suite.

Auger-Aliassime a tenté de poursuivre sa lancée en deuxième manche, mais son adversaire, 79e joueur mondial, lui a donné beaucoup plus de fil à retordre. Le 18e joueur mondial s’est défendu du mieux qu’il a pu, avant de concéder la deuxième manche au bris d’égalité.

Le même scénario s’est reproduit au troisième set, avant qu’Auger-Aliassime fasse preuve de résilience — surtout au bris d’égalité ultime — pour sceller l’issue de la rencontre en deux heures et 40 minutes. La sensation canadienne a sauvé trois balles de match avant de fermer les livres.

Un peu plus tôt jeudi, le Canadien Denis Shapovalov a mis un terme à une séquence de quatre défaites en disposant du Croate Marin Cilic 6-4, 4-6 et 6-2 au deuxième tour.

PHOTO MANAN VATSYAYANA, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Denis Shapovalov

Shapovalov, la quatrième tête de série, avait reçu un laissez-passer pour le deuxième tour avant d’évincer Cilic, 39e raquette mondiale, en un peu moins de deux heures de jeu.

Shapovalov, qui est classé 15e au monde, a décoché 17 as et n’a commis que deux doubles fautes. L’Ontarien, originaire de Richmond Hill, a également préservé six des sept balles de bris offertes à son adversaire.

Il affrontera en quarts de finale le Kazakh Alexander Bublik, 55e joueur mondial.

Par ailleurs, Vasek Pospisil et son partenaire de jeu Nicolas Mahut ont atteint le carré d’as du double masculin.

Pospisil et Mahut ont défait le Français Édouard Roger-Vasselin et l’Autrichien Jürgen Melzer 6-3, 6-4 jeudi. Le duo franco-canadien aura rendez-vous samedi avec les Allemands Kevin Krawietz et Andreas Mies, favoris du double.

Entre-temps, le Vancouvérois croisera le fer avec la deuxième tête de série, le Grec Stefanos Tsitsipas, en quarts de finale du tournoi de simple vendredi. S’il l’emporte, Pospisil pourrait alors devoir affronter Shapovalov en demi-finales.

Shapovalov, qui est âgé de 20 ans, a grimpé jusqu’au 13e échelon mondial le mois dernier, avant d’encaisser une défaite au premier tour des Internationaux d’Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de la saison.

C’est la première fois que trois Canadiens atteignent les quarts de finale d’un tournoi de l’ATP depuis l’Omnium de Rio en 1990. Martin Laurendeau, Andrew Sznajder et Martin Wostenholme avaient alors atteint cette étape du tournoi.