(Melbourne) Caroline Wozniacki, ex-N.1 mondiale, a terminé sa carrière sur une défaite 7-5, 3-6, 7-5 au 3e tour des Internationaux d’Australie face à la Tunisienne Ons Jabeur (78e).

Agence France-Presse

« Ce que j’ai réussi sur les courts a été incroyable […] Le soutien de mon père qui m’a coaché toutes ces années… Voilà, ce sont des souvenirs qui ne me quitteront jamais. Je pleure, mais je suis heureuse », a-t-elle déclaré avant de quitter la Margaret Court Arena pour la dernière fois.

La Danoise (36e) avait annoncé le 6 décembre que les Internationaux d’Australie, qu’elle a remporté en 2018, seraient son tout dernier tournoi.

« Je suis professionnelle depuis l’âge de 15 ans et au cours de cette période j’ai vécu un extraordinaire premier chapitre de ma vie », avait-elle expliqué en annonçant en décembre sa décision d’arrêter le tennis.

Elle avait fait savoir en octobre 2018 qu’elle souffrait de polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire qui s’attaque aux articulations.

« Ces derniers mois, j’ai réalisé qu’il y avait beaucoup plus de choses que je voudrais faire en dehors du tennis. Epouser David (Lee, l’ancien joueur de basket en NBA, NDLR) en était une et fonder une famille également, tout en continuant de voyager autour du monde pour sensibiliser les gens à la polyarthrite rhumatoïde », avait-elle ajouté, en précisant que sa décision d’arrêter le tennis professionnel « n’avait rien à voir avec (sa) santé ».

Wozniacki, un temps fiancée au golfeur Rory McIlroy, a été N.1 mondiale durant 71 semaines entre octobre 2010 — elle avait 20 ans — et février 2018 après son titre à Melbourne à l’âge de 28 ans.

Au total, elle a remporté 30 titres dont un en Grand Chelem (Australie-2018) et les Masters de fin d’année à Singapour (2017) et a joué 25 finales dont deux à les Internationaux des États-Unis (2009, 2014).