(Paris) Après avoir décalé les Internationaux d’Australie (8-21 février), l’ATP, qui chapeaute le circuit professionnel masculin de tennis, a dévoilé mardi son calendrier pour le premier trimestre 2021, où ne figure pas le traditionnel premier Masters 1000 de l’année à Indian Wells, reporté.

Agence France-Presse

Dans un calendrier remanié à cause du contexte sanitaire, le premier ATP 500 de l’année aura lieu à Rotterdam aux Pays-Bas, du 27 février au 7 mars, et le premier Masters 1000 sera celui de Miami aux États-Unis, du 22 mars au 4 avril.

La pandémie de coronavirus avait eu raison de nombreux évènements en 2020, dont l’historique Wimbledon, et chamboule déjà l’année 2021 avec le report de trois semaines des Internationaux d’Australie.  

Une fois la page Melbourne tournée, le circuit ATP enchaînera avec deux tournois 250 à Cordoba (Argentine, 20-28 février) et Montpellier (France, 21-28 février) puis la semaine d’après avec Rotterdam.  

Buenos Aires accueillera un tournoi en parallèle de Rotterdam, puis suivront en mars d’autres 250 à Doha, Santiago, Marseille, et 500 à Acapulco et Dubaï.  

Enfin, le dernier évènement du calendrier dévoilé est l’Omnium de Miami, premier Masters 1000 de la saison.

Celui d’Indian Wells, initialement programmé du 8 au 21 mars, « travaille avec l’ATP et la WTA (le circuit féminin, NDLR) pour confirmer d’autres dates plus tard dans l’année », ont indiqué les organisateurs du tournoi californien dans un communiqué.