(Melbourne) Pour le patron des Internationaux d’Australie Craig Tiley, « tous les meilleurs joueurs mondiaux, y compris Roger Federer, se sont engagés à venir à Melbourne » pour disputer le premier tournoi du Grand Chelem de l’année repoussé de trois semaines (8-21 février), alors que le Suisse entretient le doute sur sa participation.

Agence France-Presse

« Nous avons joint Roger et son équipe, il y a trois jours maintenant, il a tapé ses premières balles à Dubai, il fait sa préparation habituelle d’avant-saison », a affirmé samedi Craig Tiley.

« Il nous a dit que la date du 8 février était pour lui plus adaptée en termes de préparation des Internationaux d’Australie, mais beaucoup de choses dépendront de ce qu’il ressentira après ses opérations [au genou droit] dans les deux à trois semaines à venir », a-t-il expliqué.

Écarté des courts une bonne partie de la saison 2020 après avoir subi deux opérations à un genou, Federer, 39 ans, a reconnu mi-décembre qu’il n’était pas certain de participer aux Internationaux d’Australie, allant même jusqu’à envisager la fin de sa carrière.

« C’est une course contre la montre. Bien sûr, cela aiderait si j’avais un peu plus de temps. Mais cela se jouera à peu de chose », avait-il expliqué lors d’une cérémonie de remise de prix en Suisse.

« J’aurais espéré être à 100 % dès le mois d’octobre. Mais je ne suis pas à ce niveau, même aujourd’hui. Cela risque d’être très juste » pour les Internationaux d’Australie, avait prévenu le joueur aux 20 titres en Grand Chelem.