(Londres) Dominic Thiem tentera de nouveau de remporter le titre des finales de l’ATP, après avoir difficilement défait Novak Djokovic 7-5, 6-7 (10) et 7-6 (5) en demi-finales samedi.

Associated Press

Thiem, le troisième joueur mondial, a signé la victoire au bout d’un marathon de deux heures et 54 minutes sur le terrain de l’O2 Arena de Londres.

En finale dimanche, Thiem affrontera le Russe Daniil Medvedev, qui est venu de l’arrière pour renverser l’Espagnol Rafael Nadal 3-6, 7-6 (4), 6-3.

« C’est merveilleux que nous ayons réussi à battre deux des plus grands joueurs de l’histoire du sport », a commenté Medvedev. « C’est super pour le tennis. »

Ni Thiem, ni Medvedev n’a déjà gagné ce tournoi, ce qui signifie qu’un sixième tennisman différent sera sacré champion au cours des six dernières années-la plus longue séquence du genre depuis celle de 1974 à 1979.

PHOTO GLYN KIRK, AGENCE FRANCE-PRESSE

Novak Djokovic

En prenant la mesure de Djokovic, Thiem a porté sa fiche en carrière à 5-7 contre le Serbe, qui tentait d’égaler un record en convoitant un sixième titre aux Finales de l’ATP.

Il est aussi devenu le deuxième joueur à compter au moins cinq victoires en carrière contre Djokovic, Nadal (6-9) et Roger Federer (5-2). Le Britannique Andy Murray est l’autre.

« Je dois admettre que j’étais crispé et nerveux en début de rencontre », a admis le vainqueur.

« C’est très spécial, a confié Thiem. Chaque match contre eux est un immense privilège. C’est une occasion en or d’apprendre. Si tu bats ces gars-là, alors tu gagnes en confiance. »

Thiem aurait pu sceller l’issue de la rencontre une heure plus tôt, mais il s’est dégonflé en laissant filer quatre balles de match au bris d’égalité du deuxième set-dont une à cause d’une double faute.

Le champion des Internationaux des États-Unis a ensuite tiré de l’arrière 4-0 au dernier bris d’égalité, mais il a gagné sept des huit derniers points pour s’adjuger la victoire. Après avoir observé Djokovic effectué un retour trop long, Thiem a laissé tomber sa raquette et a enfoui son visage dans ses mains.

« Ç’a été une véritable bataille mentale », a dit Thiem.

« Ce qu’il a accompli à 0-4 au bris d’égalité du troisième set était invraisemblable, a noté Djokovic, détenteur de 17 titres du Grand Chelem en carrière. Je n’ai pas mal joué… Il était très puissant, et tous ses coups frappaient les lignes. »

Le vent tourne

PHOTO TOBY MELVILLE, REUTERS

Rafael Nadal et Daniil Medvedev

Nadal, qui espérait remporter les Finales de l’ATP pour la première fois de sa carrière, semblait destiné à rejoindre Thiem en finale lorsqu’il a gagné quatre jeux consécutifs en deuxième manche.

Fort d’une séquence de 71 victoires après avoir gagné le premier set, Nadal menait 5-4 en deuxième manche et servait pour le match lorsqu’il a étonnamment trébuché.

Medvedev a ramené le duel à service égal en réalisant un bris sans concéder un seul point à son célèbre rival.

« J’ai connu un mauvais jeu. C’est tout », a déclaré Nadal, qui a refusé de répondre à une question portant à son état de santé pendant l’affrontement.

Une fois de retour dans le match, Medvedev en a profité pour dominer le bris d’égalité grâce à un lob gagnant réussi à l’aide du cadre de sa raquette, à un coup droit qui est venu clore en sa faveur un échange de 26 coups et à un revers effectué en sautant auquel Nadal a répliqué en expédiant un coup droit dans le filet.

Nadal ne s’en est pas remis, perdant les trois derniers jeux du set décisif en allant au filet plus souvent que d’habitude, en utilisant un revers coupé plus souvent que d’habitude et en commettant plus d’erreurs directes du coup droit que d’habitude.

Avant le duel de samedi, Medvedev présentait une fiche de 0-3 en carrière contre Nadal, incluant un revers en cinq manches en finale des Internationaux des États-Unis, en 2019.

Grâce à un service de premier niveau, des coups du revers de qualité et à un désir de s’engager dans de longs échanges à partir du fond du court, le longiligne russe de 24 ans est parvenu à mériter cette première victoire face à Nadal.

Il y a un an, aux Finales de l’ATP, Medvedev avait perdu ses trois matchs de la phase de groupe tandis que Thiem s’était incliné en finale contre Stefanos Tsitsipas.

Thiem et Medvedev s’affronteront pour la cinquième fois et Thiem détient un avantage de 3-1, incluant une victoire en trois sets en demi-finale des Internationaux des États-Unis en septembre dernier.

« C’est sûr que je peux lui causer des problèmes », a déclaré Medvedev.