(Sofia) Vasek Pospisil n’a pas terminé sa saison comme il l’espérait. Le tennisman canadien a travaillé d’arrache-pied avant de s’incliner 6-4, 3-6 et 7-6 (3) devant l’Italien Jannik Sinner en finale du tournoi en salle de Sofia, samedi.

La Presse Canadienne

Pospisil, 74e joueur mondial, a plié l’échine au bout d’un duel de 2 heures 14 minutes contre Sinner, 44e raquette au monde.

Il s’agissait du premier match en carrière entre les deux hommes. Sinner, qui est âgé de 19 ans, a du même coup obtenu son premier titre en carrière. Il est aussi devenu le plus jeune champion d’un tournoi sur le circuit de l’ATP en 12 ans.

PHOTO STOYAN NENOV, REUTERS

Jannik Sinner et Vasek Pospisil

« C’est spécial, a admis Sinner. Jouer en finale comme ça, 7-6 au troisième set… c’est toujours difficile. Mais quand tu gagnes, c’est encore plus satisfaisant qu’une victoire de 6-1, 6-1. »

Pospisil tentait également de mettre la main sur son premier trophée de l’ATP en carrière. Il s’agissait d’une troisième finale pour le vétéran, et de sa deuxième cette année. Le Vancouvérois a également disputé le match de championnat au tournoi en salle de Montpellier, en France, en février.

L’issue de la rencontre a tenu à peu de choses.

Pospisil, qui est âgé de 30 ans, a décoché un impressionnant total de 14 as, contre seulement quatre pour son adversaire. Il a également commis trois doubles fautes, alors que Sinner en a commis cinq.

Les deux joueurs ont été limités à seulement deux bris en cinq occasions chacun.