(Sofia, Bulgarie) Le moins qu’on puisse dire, c’est que Félix Auger-Aliassime n’a pas connu la fin de saison qu’il espérait.

La Presse Canadienne

Le Québécois âgé de 20 ans a baissé pavillon 6-4, 6-4 devant l’Italien Salvatore Caruso au deuxième tour du tournoi de tennis en salle ATP 250 de Sofia, mercredi.

Ce résultat signifie qu’Auger-Aliassime, la deuxième tête de série du tournoi, a complété sa saison avec une séquence de quatre revers d’affilée.

Caruso, le 82e joueur mondial, a pris la mesure d’Auger-Aliassime en une heure et 40 minutes. Il s’agissait du premier duel en carrière chez les professionnels entre les deux joueurs.

Auger-Aliassime, 21e joueur mondial, a commis un total de cinq doubles fautes, contre zéro pour Caruso. Il a également manqué d’opportunisme - il n’a pu convertir la moindre de ses six balles de bris, alors que l’Italien l’a brisé deux fois en trois occasions.

Le tennisman québécois, qui a récemment rompu les ponts avec son entraîneur de longue date Guillaume Marx, est le deuxième représentant de l’unifolié à être surpris dans ce tournoi.

Mardi, le favori Denis Shapovalov avait plié l’échine 6-2, 6-4 devant le Roumain Radu Albot au deuxième tour.

À l’instar d’Auger-Aliassime, le joueur âgé de 21 ans de Richmond Hill, en Ontario, a terminé la saison sur une séquence de quatre défaites consécutives, perdant son premier match lors de trois tournois consécutifs après une défaite contre Andrey Rublev en demi-finale du tournoi de Saint-Pétersbourg.

Le Vancouvérois Vasek Pospisil affrontera maintenant en quarts de finale jeudi l’Australien John Millman, qui a pris la mesure du Français Gilles Simon 7-5, 6-7 (3) et 6-2 au deuxième tour.

Pospisil a gagné son seul match contre Millman en carrière, en quarts de finale de la Coupe Davis en 2019.