(Saint-Pétersbourg) Andrey Rublev a rejoint Novak Djokovic en tant que seuls hommes à avoir gagné quatre titres en simple lors de la saison écourtée par la pandémie de la COVID-19.

The Associated Press

Rublev a ajouté un quatrième titre à sa récolte annuelle en battant le Croate Borna Coric 7-6 (5), 6-4, dimanche, en finale de l’Omnium de Saint-Pétersbourg.

Le Russe a effacé un retard de 5-2 pour gagner le bris d’égalité de la première manche en remportant cinq points de suite. Lors de la deuxième manche, Rublev a brisé le service de Coric à 2-2, puis a filé vers la victoire.

PHOTO ANTON VAGANOV, REUTERS

Borna Coric

Rublev n’a pas accordé de balle de bris à son rival au cours de la rencontre.

Grâce à son triomphe, Rublev s’est approché d’une participation aux Finales de l’ATP le mois prochain et il sera inséré dans le top 10 mondial pour une première fois en carrière lors de la mise à jour du classement, lundi. Rublev a remporté les titres au Qatar et à Adelaïde en janvier, en plus de celui de Hambourg le mois dernier.

Rublev a remporté 34 matchs cette saison, ce qui le classe deuxième derrière Djokovic (37) et loin devant Stefanos Tsitsipas (27), troisième. Rublev affiche un dossier de 6-2 en carrière lors des finales.

De son côté, Coric présente une fiche de 2-5 en finales et de 0-3 depuis son dernier triomphe à Halle en 2018.

Le tournoi de Saint-Pétersbourg a été disputé avec des partisans dans les gradins. Les organisateurs avaient reçu la permission d’accueillir jusqu’à 2500 spectateurs pour la finale du tournoi en salle.