(Strasbourg) L’Ukrainienne Elina Svitolina, 5e mondiale, est venue difficilement à bout (6-2, 4-6, 6-4) de la Bélarusse Aryna Sabalenka (12e) en demi-finale du tournoi de tennis de Strasbourg en France et affrontera la Kazakhe Elena Rybakina (18e) samedi en finale, à la veille de Roland-Garros.

Agence France-Presse

Dans cette finale avant l’heure qui a été interrompue quelques dizaines de minutes par la pluie, c’est finalement Svitolina, 26 ans, qui l’a emporté face à une adversaire aussi accrocheuse et cogneuse qu’elle, mais qui a fini par craquer à la fin du match, servant trois doubles fautes dans le dernier jeu, dont une sur la balle de match.

Déjà demi-finaliste l’an passé sur la terre battue alsacienne, Sabalenka, 22 ans, était aussi sans doute émoussée par son quart de finale face à la Tchèque Katerina Siniakova (62e), qui s’est étalé sur deux jours : interrompu jeudi par la pluie, il s’est terminé vendredi en milieu de journée par la victoire de la Bélarusse (2-6, 6-3, 6-3).

Quart de finaliste à deux reprises (2015 et 2017) à Roland-Garros où elle sera cette année tête de série N.3, Svitolina briguera samedi face à la Kazakhe Elena Rybakina (18e) un 15e titre, le deuxième en 2020 après Monterrey. Les deux joueuses ne se sont jamais affrontées.

Vendredi, Rybakina a facilement disposé en deux sets de la modeste Japonaise Nao Hibino, 84e mondiale (6-3, 6-4).

La Kazakhe de 21 ans connaît une belle ascension en 2020 : finaliste à Shenzhen et à Dubaï, elle a remporté en début d’année le tournoi de Hobart et visera un deuxième titre cette année, le troisième de sa carrière, à la veille de Roland-Garros, deuxième levée du Grand Chelem où elle a été désignée tête de série N.14.

Strasbourg est l’un des premiers tournois à reprendre avec des spectateurs : la jauge maximale est fixée à 2200 fans en même temps sur le site. Sur le court central, 1700 spectateurs peuvent prendre place.