(Hambourg) La légende allemande du tennis Boris Becker estime que Rafael Nadal aura plus de mal que d’habitude à s’imposer cette année à Roland-Garros (27 septembre-11 octobre), en raison de son manque de compétition.

Agence France-Presse

« Cette année va être particulièrement dure pour Rafael Nadal », a déclaré « Boum-Boum », vedette des courts des années 1980-90 mardi en marge du tournoi ATP de Hambourg : « Il est mon favori numéro un, mais la différence entre lui et les autres joueurs est moins grande cette année que d’habitude ».

Nadal, qui n’a pas participé aux Internationaux des États-Unis et a joué peu de tournois, « n’est pas dans le rythme habituel », poursuit Becker : « Il lui manque des matchs. D’habitude, il arrivait à Roland-Garros en ayant souvent joué quatre grands tournois sur terre battue, qu’il avait généralement gagnés ».

Douze fois vainqueur de Roland-Garros, dont trois fois consécutivement ces trois dernières années, Nadal a été éliminé samedi à Rome en quart de finale par l’Argentin Diego Schwartzmann. Pour Becker, les principaux concurrents de Nadal à Paris seront le numéro un mondial Novak Djokovic et l’Autrichien Dominic Thiem, le troisième à l’ATP, récent vainqueur à Flushing Meadows.