(Paris) La Montréalaise Eugenie Bouchard a progressé de 105 positions au classement mondial à la suite de sa participation à la finale au tournoi d’Istanbul. Elle occupe la 167e place au classement de la WTA. Par ailleurs elle a été invitée à Roland-Garros et est inscrite au tableau principal des Internationaux de France, qui auront lieu du 21 septembre au 11 octobre.

AFP et PC

Bouchard a a remporté six matchs d’affilée et atteint la finale du Tournoi d’Istanbul dimanche, s’inclinant devant la Roumaine Patricia Maria Tig 2-6, 6-1, 7-6 (4).

Bouchard, de Westmount, obtient l’une des huit invitations réservées au tableau féminin du tournoi qui se mettra en branle le 27 septembre. Six autres invitations ont été décernées à des joueuses françaises et la dernière a été accordée à la Bulgare Tsvetana Pironkova, quart de finaliste aux Internationaux des États-Unis.

Ancienne cinquième joueuse mondiale après avoir atteint la finale à Wimbledon en 2014, Bouchard, 26 ans, a dégringolé au classement ces dernières années.

Bouchard a réussi sa meilleure performance à Roland-Garros en 2014 lorsqu’elle a disputé la demi-finale, s’inclinant aux mains de Maria Sharapova à l’issue de trois excitantes manches.

Au tableau messieurs, le Britannique Andy Murray bénéficie d’une invitation et les sept autres vont à des joueurs français.

Osaka 3e

Grâce à sa victoire aux Internationaux des États-Unis, la Japonaise Naomi Osaka (3e, +6) accède au podium du classement WTA publié lundi, toujours dominé par l’Australienne Ashleigh Barty, tandis que son adversaire en finale, la Bélarusse Viktoria Azarenka a bondi de 13 places, pour atteindre la 14e.

Les Internationaux des États-Unis se sont disputés sans Barty ni Simona Halep, toujours 2e au classement, entre autres absences liées à la pandémie de COVID-19, mais avec la Tchèque Karolina Pliskova, qui a cédé sa 3e place à Osaka.

Outre Azarenka et ses treize places gagnées, l’Américaine Jennifer Brady, qui a perdu en demi-finale des Internationaux des États-Unis face à Osaka, a bondi elle de 16 places, pour accéder à la 25e.

Leylah Annie Fernandez dans le Top-100

La Lavalloise Leylah Annie Fernandez intègre pour sa part le top 100 mondial pour la première fois de sa jeune carrière. La joueuse de 18 ans est installée au 98e échelon.

La Torontoise Bianca Andreescu, qui n’a plus participé à un match en compétition depuis le 30 octobre 2019, a glissé au septième rang. Elle a choisi de ne pas participer aux Internationaux des États-Unis, invoquant le risque sanitaire lié à la COVID-19.

Classement WTA lundi :

 1. Ashleigh Barty (AUS) 8717 pts

 2. Simona Halep (ROU) 6356

 3. Naomi Osaka (JPN) 5780 (+6)

 4. Karolína Plíšková (CZE) 5205 (-1)

 5. Sofia Kenin (É.-U.) 4700 (-1)

 6. Elina Svitolina (UKR) 4580 (-1)

 7. Bianca Andreescu (CAN) 4555 (-1)

 8. Kiki Bertens (NED) 4335 (-1)

 9. Serena Williams (É.-U.) 4080 (-1)

10. Belinda Bencic (SUI) 4010

11. Petra Kvitová (CZE) 3736 (+1)

11. Aryna Sabalenka (BLR) 3615 (-1)

13. Johanna Konta (GBR) 3152  

14. Victoria Azarenka (BLR) (+13)

15. Madison Keys (É.-U.) 2962 (-1)

16. Petra Martic (CRO) 2850 (-1)

17. Garbiñe Muguruza (ESP) 2711 (-1)

18. Elena Rybakina (KAZ) 2501 (-1)

19. Markéta Vondroušová (CZE) 2378

20. Elise Mertens (BEL) 2360 (-2)