(New York) La Japonaise Naomi Osaka s’est qualifiée vendredi pour la finale du tournoi de Cincinnati en battant la Belge Elise Mertens, 22e mondiale, 6-2, 7-6 (7/5).

Agence France-Presse

En finale samedi, l’ancienne N.1 mondiale, désormais 10e au classement WTA, sera opposée à la Biélorusse Victoria Azarenka (59e), qui a défait 4-6, 6-4, 6-1 la Britannique Johanna Konta (15e).

PHOTO FRANK FRANKLIN II, AP

la Biélorusse Victoria Azarenka, qui a défait 4-6, 6-4, 6-1 la Britannique Johanna Konta, affrontera Naomi Osaka en finale.

La Biélorusse qui a plusieurs fois songé à mettre un terme à sa carrière ces dernières saisons, s’est déjà imposée dans le tournoi de Cincinnati, en 2013, et tentera d’empocher son 21e titre sur le circuit WTA, le premier depuis 2016 à Miami.

Osaka avait initialement décidé de ne pas disputer sa demi-finale pour protester, dans la foulée des joueurs du championnat NBA, contre les violences policières aux États-Unis après l’affaire Jacob Blake, du nom d’un Afro-Américain touché de plusieurs balles dans le dos tirées par un policier.

Osaka s’était finalement ravisée après la décision des organisateurs du tournoi de suspendre les rencontres prévues jeudi en signe de solidarité et de les reporter à vendredi.

Le tournoi de Cincinnati a lieu exceptionnellement cette année à New York sur les installations de Flushing Meadows dans une « bulle » sanitaire pour éviter tout risque de contagion au coronavirus.

Les Internationaux des États-Unis, deuxième tournoi du Grand Chelem de l’année, débutent lundi.