(New York) L’Américaine Serena Williams a battu Arantxa Rus 7-6 (6), 3-6 et 7-6 (0) à l’Omnium Western & Southern, lundi.

Associated Press

Gauchère, Rus est une qualifiée Néerlandaise, classée 72e. Ses coups plats de la ligne de fond ont donné quelques ennuis à Williams.

PHOTO ROBERT DEUTSCH, USA TODAY SPORTS

La Néerlandaise Arantxa Rus a bataillé durant deux heures et 48 minutes avant de perdre contre Serena Williams.

Devant un stade vide, Williams criait tout de même, comme pour recevoir des encouragements.

« C’est comme si j’avais une foule dans ma tête ou quelque chose du genre, a admis Williams, en riant. Pour moi, c’était comme si les partisans étaient ici. »

Williams a perdu quatre jeux d’affilée dans le deuxième set et encore au troisième, où elle a pris un retard de 6-5.

Rus a servi pour le match ; à égalité dans ce match, elle était à deux points de la victoire.

Elle n’allait pas gagner d’autre point, par contre. Une double faute a donné à Williams une chance de signer le bris, puis un coup de fond erroné a envoyé le match au bris d’égalité final.

Montrant les coups et le courage qui l’ont menée à 23 titres du Grand chelem, Williams a ensuite dominé, terminant le match de deux heures et 48 minutes par un coup droit.

Williams n’avait pas passé autant de temps sur un court depuis Roland-Garros en 2012, lorsqu’elle a perdu au premier tour contre Virginie Razzano, en trois heures et trois minutes.

« J’ai vraiment frappé un mur aujourd’hui, au second set. Il faisait tellement chaud. Ça ne m’arrive jamais, a reconnu Williams. Je crois que physiquement, je suis assez en forme. Le tennis, ça se passe entre les deux oreilles. Tout est dans la tête. »

Âgée de 38 ans, Williams est la troisième tête de série de ce tournoi qui se tient normalement dans l’Ohio, mais qui a été transféré à Flushing Meadows cette année, en raison de la pandémie.

Les Internationaux des États-Unis vont commencer le 31 août.

Après que la première et la deuxième tête de série — Karolina Pliskova et Sofia Kenin — eurent plié l’échine dimanche, le scénario semblait vouloir se répéter lundi pour Williams (No. 3) et Naomi Osaka (No. 4).

Osaka, qui a décroché le titre aux Internationaux des États-Unis en 2018 aux dépens de Williams, est venue à bout de Karolina Muchova 6-7 (5), 6-4, 6-2, grâce à 12 as.

Grâce en partie aussi à 14 as, Williams a accédé à un match de troisième tour contre Maria Sakkari, gagnante 6-4, 7-6 (9) contre Yulia Putintseva.

La sixième tête de série Petra Kvitova, double championne de Wimbledon, a rejoint la liste des sorties précoces parmi l’élite, perdant 2-6, 7-5, 6-2 contre Marie Bouzkova, 48e.

Johanna Konta a battu Kirsten Flipkens 6-2, 6-0, Elise Mertens a battu Kristina Mladenovic 6-1, 6-7 (5), 6-3 et la qualifiée Jessica Pegula a battu Amanda Anisimova 7-5, 6-2.

Chez les hommes, le favori Novak Djokovic va jouer en soirée.

La tête de série numéro trois, Daniil Medvedev, a commencé la défense de son titre de avec une victoire de 6-4 et 6-4 devant Marcos Giron.

Reilly Opelka a éliminé Diego Schwartzman 6-3, 7-6 (4).

John Isner a réussi 35 as et a gagné 4-6, 7-6 (3), 7-6 (5) contre John Millman, sans obtenir de bris.